Maternité

7 bonnes raisons d’intégrer les aliments de l’enfance auprès de votre bébé

Hello les parents, je risque peut-être d’en choquer certains mais, on peut être un bon parent sans donner du fait maison exclusivement à nos enfants. Oui, parce qu’on a déjà tellement à gérer lorsqu »on devient papa ou maman, et on a vite fait de nous faire culpabiliser si on est pas le parent parfait ! Alors, stop à l’auto-flagellation, c’est OK de donner des petits pots à ton bébé. C’est là que les aliments de l’enfance interviennent, et sont un allié de taille pour accompagner bébé dans sa découverte du goût, des textures, tout en préservant et en répondant à ses besoin nutritionnels et énergétiques.

Avant de poursuivre cet article, nous allons voir ensemble ce qu’est un aliment de l’enfance. Il s’agit d’aliments à base de poissons, de viande, de fruits ou légumes que nous pouvons trouver sous différentes formes telles que petits pots, petits plats, surgelés, gourdes, mais aussi les laits infantiles, les céréales, biscuits pour bébé. Ces aliments se regroupent en une large gamme d’aliments spécifiques à l’enfant de sa naissance jusqu’à ses 3 ans environ. Depuis fin 2018, un nouveau logo a fait son apparition. Il s’agit d’un logo avec un bébé sur fond bleu et la mention « Destiné à l’alimentation du tout petit » a été instauré par l’AFNOR, l’Agence Française de Normalisation.

Avant de devenir maman, j’étais persuadée que jamais je ne donnerai des aliments de l’enfance à mes enfants. Qu’ils seraient exclusivement nourris au sein et à base de purées ou compotes maison. Mais ça, c’était avant. Et j’ai à cœur dans cet article de partager avec vous 6 bonnes raisons d’adopter les aliments de l’enfance, sans culpabiliser !

Raison n°1 : les textures sont adaptés à l’âge de votre enfant

Avant de devenir maman, j’étais persuadée que jamais je ne donnerai des aliments de l’enfance à mes enfants. Qu’ils seraient exclusivement nourris au sein et à base de purées ou compotes maison. Mais ça, c’était avant. Et j’ai à cœur dans cet article de partager avec vous 6 bonnes raisons d’adopter les aliments de l’enfance, sans culpabiliser !

Plus récemment lors de l’introduction des morceaux. Je n’arrivais pas à obtenir des pâtes assez molles, assez petites, dans les purées de ma fille. J’ai donc pu me tourner vers des petits pots qui contenaient des pâtes, avec une texture adéquate. C’est un des avantages avec les aliments de l’enfance. On est certains d’avoir des textures qui évoluent en fonction de l’âge de nos enfants. Pas de prise de tête !

Raison n°2 : c’est pratique et rapide !

Lorsque nous voyageons, il m’arrive d’être totalement sous l’eau, et de ne pas avoir le repas prêt à temps pour mes filles. Dans ces moments là, je suis plus que ravie de pouvoir compter sur un petit pot de purée de fruits ou sur une gourde de produit laitier. C’est pratique à transporter, les enfants adorent le format, et c’est zéro prise de tête ! Il en est de même pour les plats salés. Quelques secondes au micro-onde et c’est prêt. Pour les journées qui se terminent sur les rotules, on n’est pas contre un petit coup de pouce !

Raison n°3 : on a toujours la bonne quantité

Chaque enfant est différent et a ses propres besoins nutritionnels, son propre appétit. Mais, je suis certaine que je ne suis pas la seule qui se pose souvent la question : est-ce que j’ai préparé assez de quantité pour mon enfant ? Ou trop ? Comment savoir quelle est la bonne ration à préparer ? Et bien c’est là un des avantages des aliments de l’enfance. On retrouve sur chaque emballage la quantité nette du produit (130g, 200g…). On peut donc s’y fier et savoir quelle ration donner à notre enfant en fonction de son âge. Bien sûr, c’est ensuite à nous d’adapter et d’apprécier selon notre bébé et la situation.

Raison n°4 : la variété dans l’assiette de nos petits bouts

Comme je le disais plus haut, ce n’est pas toujours évident de cuisiner tous les légumes et les fruits pour nos bébés ou enfants en bas-âge. Et pourtant, il est primordial de leur faire goûter à tout et de tout leur faire découvrir. Et c’est là que les aliments de l’enfance entrent en jeu. Plus de stress, avec les petits pots, bébé pourra manger de tout dès son plus jeune âge ! Ma petite astuce, c’est de parfois me servir d’un petit pot comme base, dans lequel j’ajoute un légume. Cela permet de varier encore plus !

Raison n°5 : un allaitement artificiel adapté

Pour les bébés non allaités, comme ce fut le cas de mes deux filles, on se pose rapidement la question de la fréquence des biberons, mais aussi de quel lait leur proposer. Par exemple, en cas de sévère RGO (reflux gastro-œsophagien), il existe des laits épaissis anti-régurgitation. D’ailleurs, si vous souhaitez des conseils et astuces pour apaiser le RGO de votre bébé, j’avais consacré tout un article sur le sujet il y a quelques temps.

Raison n°6 : un contrôle méticuleux

Bien évidemment, lorsqu’il s’agit de produits à destination des touts petits, les contrôles sont très précis et nombreux. Avec les aliments de l’enfance, nous sommes certains d’obtenir un produit qui aura passé de nombreux tests avant d’arriver dans les papilles de nos bébés. Plutôt rassurant !

Raison n°7 : des apports adaptés et de la gourmandise

À partir de 8 mois, bébé est assez « grand » pour pouvoir agrémenter son lait de céréales. C’est l’occasion de lui faire tester différentes saveurs : 5 céréales natures, vanille, miel, biscuit, etc… Selon les dents qu’il aura sorti, on peut aussi commencer à lui proposer des petites douceurs avec des boudoirs bébé, des petits gâteaux. Ces produits sont sans sucres, donc pas de craintes pour nos enfants !

À partir de 8 mois, bébé est assez « grand » pour pouvoir agrémenter son lait de céréales. C’est l’occasion de lui faire tester différentes saveurs : 5 céréales natures, vanille, biscuit, etc… Selon les dents qu’il aura sorti, on peut aussi commencer à lui proposer des petites douceurs avec des boudoirs bébé, des petits gâteaux. Ces produits sont sans sucres, donc pas de craintes pour nos

enfants !

Pour conclure, je dirais que les aliments de l’enfance sont des alliés de taille dans l’alimentation de nos enfants. Cela ne veut pas dire qu’on doit arrêter le fait maison, mais plutôt qu’il faut les voir comme une aide, comme un soutien dans notre quotidien de parent afin de varier l’alimentation de nos enfants en toute sécurité. Vous pouvez retrouver toutes les actualités sur le sujet sur le site les aliments de l’enfance.

(Visited 76 times, 1 visits today)

Partagez cet article