GROSSESSE Maternité

Garçon / fille ? Baby 2 est…

Dès que nous sommes devenus parents, nous avons tout de suite souhaité connaître le sexe de notre bébé. Il en est de même pour cette seconde grossesse. Cela me permets de me projeter plus facilement, et de réaliser. Car, qu’on se le dise, devenir maman pour la première fois et vivre une seconde grossesse, ça n’a rien a voir. Surtout s’il s’agit de bébés rapprochés. En ce qui me concerne, je suis tellement prise dans le quotidien, avec ma fille âgée aujourd’hui de 16 mois, que j’en oublie même parfois que je porte une nouvelle fois la vie. J’avais donc une nouvelle fois besoin de connaître son secret… Alors, garçon / fille ? Baby 2 est…

Mon intuition

Dès que j’ai fait le test de grossesse, j’ai tout de suite su en moi ce qu’il en était. Une très (très) forte intuition m’a envahi, et pour moi, il était impossible qu’elle ne se révèle pas exacte. Rien à voir avec une préférence. Avec Jules, pour nos 2 enfants, cela nous était complètement égal. Vraiment, peu importe. Mais va savoir pourquoi, j’avais ce fort sentiment en moi, et je me suis immédiatement projetée. Il en avait été de même pour notre fille Bubulle, et mon intuition était la bonne ^^ Alors cette fois-ci aussi, il était impossible que ce soit le contraire…

Son surnom

Une question sui revient souvent sur les réseaux sociaux. Nous surnomons notre bébé POUTOUME. Pourquoi ? C’est tout simple vous allez voir. Car lors de la toute première échographie de datation, lorsque son cœur battait, il faisait « poutoume -poutoume-poutoume ». Nous avons donc opté pour ce surnom tout mignon. Aucun rapport avec la première lettre de son prénom, je précise.

La découverte de son secret

Vivant un début de grossesse en plein confinement, tous les rendez-vous avec ma sage-femme s’effectuaient seule, y compris les échographie. Ainsi, lorsque celle du premier trimestre est arrivée, je ne souhaitais pas qu’elle me révèle le sexe de notre bébé à moi seule. Il était important que Jules et moi le découvrions en même temps. Ainsi, à l’image de ma première grossesse, je lui ai demandé d’écrire « fille » ou « garçon » sur un papier glissé dans une enveloppe scellée. Avant de partir, ma sage-femme me demande si j’ai une intuition. « Oui ». Et je la lui donne. Elle sourit en me tendant l’enveloppe. Enveloppe que j’ai immédiatement mise dans la boîte-aux-lettres en rentrant chez moi, en attendant avec impatience le retour de Jules à la maison le soir. C’est donc ensemble que nous avons ouvert l’enveloppe, et dépliée la feuille de papier sur laquelle était inscrit en toutes lettres le secret de notre bébé.

Je regarde Jules dans les yeux et lui demande s’il a une intuition. Il me répond que pas vraiment. Mais j’insiste. Alors il finit par me dire « peut-être un p’tit gars ? ». Et moi ? « moi je suis convaincue que c’est une fille ». Les quelques secondes suivantes mettent fin au doute.

shooting barbapapa
Son secret

Vous avez été si nombreuses sur Instagram @ lescapricesdiris à partager vos intuitions, à lancer les paris et jouer de pronostiques… Aujourd’hui, je mets donc fin au suspens et vous dévoile le secret si bien gardé de mon bébé. Je ne vous cache pas que j’ai longuement réfléchis avant de partager cette nouvelle avec vous. En effet, c’est un des derniers secrets de mon bébé et je souhaitais le conserver rien que pour moi encore quelques temps. Mais il lui restera encore son prénom, que vous ne connaitrez pas avant sa naissance ♡

Nous terminons donc de déplier le bout de papier pour découvrir enfin, écrit en majuscules : « C’EST UNE FILLE ». Un échange de sourires, nos yeux pétillent et je laisse échapper un « ça ne pouvait pas en être autrement, je le sens au fond de moi ». Sans doute parce que je suis extrêmement proche de ma maman, et que nous avons une relation très fusionnelle, je me réjouis de pouvoir, je l’espère, reproduire ce schéma avec mes filles. Je suis impatiente de les voir évoluer ensemble. Elles auront un peu plus d’un an et demi de différence, ce qui est peu ! Nous commençons tout juste à expliquer à Bubulle que dans quelques mois, elle va devenir grande sœur.

Le shooting

Pour la petite histoire, j’avais en tête de réaliser une série de photos avec des ballons roses. Oui, très original, me direz-vous. Finalement, comme je m’y suis prise à la dernière minute, impossible d’en trouver à temps pour être à l’heure auprès de ma photographe Gaelle Pons. Du coup, nous avons totalement improvisé, sautant sur l’occasion avec la fête foraine des Tuileries à quelques mètres. Une barbe à papa plus tard et voici le résultat. Ce shooting de grossesse est le tout premier que je fait depuis plus d’un an. Il a donc une signification d’autant plus importante à mes yeux, et je suis ravie de l’avoir confiée à Gaelle.

(Visited 375 times, 4 visits today)

Partagez cet article