Maternité VIE DE MAMAN

SOS bébé RGO

comment traiter le rgo de mon bebe

Hello les parents (et futurs parents), voici un article sur un sujet qui m’a été énormément demandé depuis la naissance de Bubulle. Notre fille, Blanche, âgée d’aujourd’hui 15 mois, était un bébé RGO +++. Heureusement, elle fut diagnostiquée très tôt, dès les premières semaines. Je partage donc aujourd’hui avec vous mon expérience et mes astuces pour soulager au mieux bébé en cas de symptômes sévères.

Un bébé RGO, c’est quoi ?

La définition de notre ami le dictionnaire est la suivante : RGO = reflux gastro-œsophagien du nourrisson. Le RGO est la remontée involontaire du contenu de l’estomac dans l’œsophage. Tous les bébés régurgitent, et c’est tout à fait normal. Il ne faut donc pas s’alarmer inutilement. Le système digestif n’est pas mature, et cela fait parti des petits « bobos » au même titre que les coliques, bien que ces dernières peuvent être beaucoup plus accentuées chez certains nourrissons. Ici, pas de coliques, ou du moins très très peu, mais une petite puce diagnostiquée (d’abord par nous même tellement c’était évident vous allez voir) RGO level ++

Les symptômes du bébé RGO

La où ça se complique, c’est lorsque le reflux provoque des douleurs, des brûlures de la trachée, des remontées acides, et nuit à la bonne alimentation du nourrisson.

Dès la maternité, Blanche avait des régurgitations extrêmes. C’est-à-dire qu’elle rejetait systématiquement tout ses biberons, et en totalité dans la demie-heure qui suivaient leur ingurgitation. Elle ne souffrait pas du tout au moment du rejet. Par contre, tout de suite après ses repas, elle se crispait, et se tordait de douleur, sans forcément pleurer (à ne pas confondre avec la douleur des coliques). Jamais la nuit cependant. Elle avait également de fortes difficultés à roter. Du fait qu’elle rejetait tout ses biberons, elle ne prenait pas de poids. Logique. De plus, elle avait la voix totalement cassée, comme si elle avait assisté à un concert de rock.

Les gestes à appliquer pour limiter les remontées acides

J’en ai évidement parlé à la pédiatre lors de la 1ère consultation à notre retour à la maison. Il nous a conseillé dans un premier temps d’appliquer des gestes simples au quotidien. Ce que nous avons bien sûr fait immédiatement. Cela a beaucoup limité les régurgitations, de moitié je dirais :

  • garder bébé dans une position verticale contre soit au moins 45 minutes (ou plus si possible) après ses repas
  • laisser bébé dans une position quasi verticale après ces 45 minutes
  • de manière générale, ne pas mettre bébé dans une position allongée, et toujours le surélever, par exemple avec un petit coussin ou couverture sous son matelas la nuit ou en journée
  • ne pas faire durer les biberons plus de 30 minutes

Pensez tout de même, comme pour chaque nourrisson, à le changer régulièrement de support au cours de la journée ^^

Si les régurgitations ont largement été limitées grâce à ses recommandations, cela n’a pas du tout diminué son reflux. Nous pouvions le constater avec sa voix toujours cassée, la pauvre, rien qu’en y repensant ça me fait mal au cœur. Nous sommes donc retournés consulter pour ce motif.

Les médicaments pour traiter le RGO

La plupart des RGO se traitent de façon naturelles, sans médicaments, en suivant quelques gestes simples comme expliqué plus haut. Et il suffit « d’être patients ». Mais lorsque la douleur est trop intense et que les régurgitations sont systématiques (je parle bien de la totalité du biberon et pas des petites régurgitations normales qu’on tous les nourrissons) et bien il n’y a d’autres solution que de traiter. C’est ce à quoi nous avons dû faire face, puisque Blanche a donc été diagnostiquée RGO +++ (oui, avec 3 +)

Lors de notre rendez-vous, la pédiatre a pu assister à une représentation de Bubulle en train de régurgiter. Je me souviens très clairement lui avoir demandé « ça, vous pensez que c’est normal ? » et qu’elle m’avait répondu « ça dépend, c’était quand son dernier biberon ? » – « il y a 3h » – « ah oui effectivement, là, ce n’est pas normal ». Après un nouvel examen de sa gorge, elle a également pu constater que notre pauvre baby girl avait la gorge complètement à vif, « brulée » à proprement parler.

Avant toute chose, nous sommes passés sur du lait AR (anti régurgitation) et ça a pas mal atténué les choses.

Dans un premier temps, nous donnions du Gaviscon après chacun des biberons de notre fille. Le Gaviscon agit comme une pommade qui va « plâtrer » les paroi de l’estomac et ainsi diminuer la douleur dû au reflux acide. Malheureusement, le RGO de Bubulle étant tellement intense que cela n’a pas suffit. Elle a donc été sous traitement Inexium de ses 2 mois à 10 mois environ (à prendre une fois par jour le matin). Et là, ça a clairement été le jour et la nuit. Les régurgitations ont quasiment disparues. Les douleurs avec. Notre fille renaissait.

À quel âge le RGO disparaît ?

Le reflux disparait naturellement dans la plupart des cas dès que bébé tient debout et diminuent fortement dès qu’il mange solide aussi. Il arrive cependant que ce dernier persiste même jusqu’à l’âge adulte. Ici, nous avons arrêté le Gaviscon dès les 7-8 mois de notre fille pour ne conserver que l’Inexium. Ses régurgitations avaient d’ailleurs fortement diminuées lorsque nous sommes passé à la diversification alimentaire (que nous avons débuté dès ses 3 mois et demi principalement pour cette raison). Et nous avons stoppé progressivement ce dernier de manière à ce qu’elle n’en prenne plus à ses 10 mois, âge auquel elle se tenait parfaitement debout. Nous lui en donnions 1 fois tous les 2 jours pendant un mois, ou tous les jours mais en diminuant les doses (voyez avec votre pédiatre). Nous avions essayé d’arrêter plus tôt, mais son RGO était revenu, il était encore trop tôt. La transition c’est très bien passée et depuis ses 10 mois, Blanche n’a aucun reflux, aucune douleur, aucune régurgitation. Tout cela n’est qu’un lointain souvenir pour tout le monde !

On récapitule donc : un bébé RGO sévère, qui nécessite d’être traité par médicaments comporte les symptomes suivants :

  • régurgitations systématiques de tout ses repas, au point de ne pas prendre de poids
  • une voix totalement cassée
  • une trachée sévèrement brûlée et à vif

Ne pensez donc pas immédiatement que votre bébé est RGO sous prétexte qu’il régurgite, c’est normal ! Inquiétez-vous s’il ne prend pas de poids, et si sa voix est totalement cassée. Il se peut aussi que son reflux disparaisse naturellement en quelques mois, au même titre que les coliques, sans besoin de traitement. C’est d’ailleurs le cas la plupart du temps. Encore une fois, notre fille était vraiment RGO très très sévère, ce qui reste tout de même assez rare.

Mes indispensables pour un bébé RGO +++

Voici quelques accessoires qui nous ont été très utiles, voir indispensables au quotidien. Vous avez certainement la plupart d’entre eux dans tous les cas, bébé RGO ou non.

  • le cocoonababy (dispo ici) : loin d’être un gadget dans notre cas, il nous a servi quotidiennement. Il permet de mettre bébé dans une position légèrement surélevée, et j’ajoutais un coussin en dessous pour le mettre encore un peu plus à la verticale. Si votre bébé n’est pas RGO, sachez que la position permet aussi d’apaiser énormément les maux de ventre comme les coliques. Notre fille n’a d’ailleurs jamais souffert de ce côté là ^^
  • un transat physiologique : nous avons opté pour le transat Bliss de Babybjorn (dispo ici), et je vous le recommande à 100%. Je vous ai d’ailleurs consacré tout un article à son sujet juste ici.
  • des bavoirs : comme je vous le disais dans mon article sur mes indispensables pour bébé, nous avons eu une consommation de bavoirs incroyable !
  • des langes : idem que pour les bavoirs, j’avais constamment un lange à portée de main.

J’espère que mon article aura répondu à vos questions, et vous rassurera. Dans tous les cas, dès le moindre doute, parlez-en à votre pédiatre. Il saura au mieux analyser la situation et vous proposer des solutions adaptées.

N’hésitez-pas à me faire vos retours ou à enrichir ce billet en commentaire ^^

(Visited 84 times, 2 visits today)

Partagez cet article