avis transat bliss de baby bjorn

Aujourd’hui je vous retrouve pour parler puériculture et faire le point sur le transat Bliss de Baby Björn. Cela fait maintenant environ un mois que je l’ai reçu, et que je le teste dans mon quotidien de maman. Enfin, quand je dis « je », on se comprend. C’est plutôt ma baby girl qui l’utilise bien sûr. Si j’ai choisi cette marque et ce modèle, c’est parce qu’il est totalement adapté aux besoins de notre fille. En effet, cette dernière ayant un reflux important, il est primordiale de privilégier la position verticale. Ce transat est physiologique, et épouse le corps de notre bébé, sans le « casser » dans une position assise qu’il ne maîtrise pas encore.

Pendant ma grossesse, je pensais déjà à tout l’équipement dont j’allais avoir besoin après mon accouchement. Et je me posais la question sur l’utilité d’un transat. Etait-ce vraiment nécessaire ? Une fois rentrée à la maison après mon séjour à la maternité, ma petite fille dormait beaucoup. Et lorsqu’elle ne dormait pas, elle était dans mes bras à prendre le biberon.

A t-on vraiment besoin d’un transat ?

Mais au fur et à mesure des jours, elle s’est éveillée de plus en plus. Quelques minutes par jour, et un peu plus au fil des semaines. Au départ, elle restait essentiellement dans son cocoonababy ou son domoo, toujours un peu surélevée après les repas à cause de son reflux. J’ai essayé de la mettre sans son transat lorsque je l’ai reçu, a ses un mois, mais elle était vraiment trop petite. Sa tête dépassait à peine de la ceinture de maintien ! Et puis elle n’était pas vraiment à l’aise dans cette position. Du coup, je n’ai pas forcé les choses.

Et puis, depuis une dizaine de jours maintenant, ma fille, qui à l’heure où j’écris cet article vient d’avoir 2 mois, dort un peu moins. Elle fait toujours (en moyenne, rien n’est figé) une ou deux petites siestes le matin et une plus longue sieste l’après-midi. Elle prend un biberon toutes les 4h environ, ce qui laisse du coup des créneaux suffisamment longs pour l’éveiller au monde qui l’entoure. Elle aime beaucoup nous observer dans nos activités. Et pour cela, elle ne peut pas toujours rester dans la position allongée. Et puis, je pense qu’il est essentiel de lui proposer différents supports, qu’elle ne soit pas toujours sur le même.

Ainsi, lorsqu’elle est éveillée, je joue avec elle. Je lui présente des jouets d’éveil, des matières, je lui lis une histoire, lui chante des chansons, etc… Bref, je passe du temps avec elle.

Cependant, je suis un être humain (ah bon ?), et il m’arrive d’avoir des besoins vitaux (manger, aller aux toilettes, accessoirement prendre une douche ^^) mais aussi envie de prendre du temps pour moi, ou pour la maison (plutôt ça clairement !). Etendre une lessive, faire la vaisselle, écrire un article sur le blog… C’est donc dans ces moments-là que j’utilise le transat.

Je l’installe dedans, et, cela dépend des fois : soit elle observe son arche sur laquelle j’ai accroché quelques objets, dont des mobiles Montessori DIY, que je change au fur et à mesure, soit elle se contente de m’observer dans mes tâches. Par exemple, ce matin (comme vous l’avez vu sur mon Instagram) j’ai dansé devant elle. Cette semaine j’ai aussi pris des photos de fringues que j’ai ajoutées sur mon Vinted , devant elle, et elle adorait me regarder m’activer !

instagram maman
Suivez moi sur Instagram
quel-transat-choisir-pour-mon-nourrisson

La différence du transat Bliss

Ce que j’aime beaucoup avec ce transat, c’est que, contrairement à d’autres que j’ai pu tester ici et là, il épouse vraiment bien le corps de ma baby girl et s’adapte à elle, et non l’inverse. Et à cet âge-là, c’est très important. Il ne la maintient pas dans une position qu’elle n’est pas capable d’adopter par elle-même.

Je sais qu’il y a deux écoles, et chacune a ses arguments : les parents qui installent leur bébé dans la position assise, ou qui le maintiennent debout avec trotteur avant que leur enfant ne sache se maintenir ainsi tout seul, et les autres, qui suivent le développement naturel de leur bébé et attendent qu’il sache se tenir ainsi. Vous l’aurez compris, je fais partie de cette dernière catégorie (mais je respecte tout à fait la première ^^) et notre pédiatre ainsi que notre ostéopathe nous ont confortés dans cette éducation. Bref, il était donc très important pour moi de trouver un transat qui respecte ce point. Et avec ce modèle, elle n’est pas assise, mais bien penchée, avec ses jambes qu’elle peut placer comme elle veut et les garder en « crapaud ».

Il était également indispensable que ce support puisse être inclinable au maximum à la verticale. Pourquoi ? Parce que notre Bubulle souffre d’importants reflux (RGO) et qu’elle doit rester à la verticale pendant les 2 heures après manger. Nous la tenons donc droite contre nous 45 minutes après, et ensuite, si elle ne s’est pas endormie, nous la mettons dans son transat. Et de tous ceux que j’ai pu voir dans les magasins, ou même essayer chez des amis, c’est celui qui remporte le test haut la main. En effet, il se règle de 3 crans : allongé, semi-penché, et enfin, presque droit.

Pour les mamans dont les petits ont des refluxs, je vous recommande à 100% ce transat que vous pourrez utiliser rapidement après la naissance de votre baby.

test transat bliss baby bjorn
transat bliss baby bjorn
avis-sur-le-transat-bliss-baby-bjorn
transat physiologique bebe

Retrouvez tous les articles maternité ici

(Visited 118 times, 116 visits today)

Partagez cet article

4 Comments

  1. Avatar Mélanie dit :

    En plus d’être adapté à ta baby girl il est très sympa. Le transat c’est un indispensable je trouve, même si bébé n’a pas de reflux ont y trouve un intérêt quand ils vont commencer à goûter au petit pot, c’est vraiment pratique.

  2. Avatar Céline dit :

    Oui c’est bien les transats !! Bébé Calie avait des petites régurgitations après les biberons si on l’allongeait trop rapidement. On la maintenait à la verticale aussi un petit moment puis quand elle restait éveillée hop dans le transat. Depuis, on la place dedans après les repas, elle est avec moi dans la salle de bain quand je me prépare, dans la cuisine pendant qu’on mange,… Je la mettais dedans pour lui donner ses premières purées et compotes, pratique quoi. Là elle y est de moins en moins, elle bouge trop et ne veut plus y rester. On a commencé la chaise haute alors.

  3. Ça n’a pas grand chose à voir avec le transat mais je suis fan de ton arche et du mobile des octaèdres Montessori 😉 De jolis moments d’éveil en perspective 😀

  4. Avatar jenychooz dit :

    Franchement il me tente vraiment ce transat je note ça merci ma belle 😉
    Biz Jeny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *