Beauté

Votre rituel beauté Sisley paris

Quoi ? Tu es blogueuse et tu ne connais pas Sisley ?

J’avais déjà entendu parler de cette marque de soins cosmétiques haut de gamme, et il me semble même en avoir reçu une fois dans ma Birchbox. Mais je n’avais pas eu l’occasion de tester à proprement parler les produits. Il fallait donc y remédier. Ni une ni deux, je me suis rendue sur le pop up store Sisley, pour un soin d’une heure (oui, une heure complète de bichonnage). Au programme, un soin relaxant et nourrissant du visage.

Véronique m’installe confortablement sur la table de massage. Hum, ça sent bon les huiles essentielles. J’entends les vagues, comme si j’étais au bord de la mer. Ça y est, je suis prête à recevoir mon soin. Afin de s’en assurer, ce dernier commence par un exercice de respiration. Je suis détendue… Puis, c’est parti pour une heure de chouchoutage.

sisley paris

 

Pendant la pose du maque, Véronique me masse le corps, et les pieds. Entre chaque soins, qu’elle applique sur mon visage en massant, elle passe un gant chaud avec un zeste d’huile essentiel près de ma peau. Quel bonheur, tout les sens sont sollicités dans ce soin. Le plus ? Si le protocole reste le même, les produits sont sélectionné selon votre type de peau et ses besoins. En effet, m’explique Florence, notre peau a des besoins qui peuvent être différents selon les périodes. C’est pourquoi, avant le soin, vous déterminez votre ordonnance beauté afin d’utiliser les produits adaptés.

sisley parisJe vous assure qu’une heure passe (trop) vite. Vous êtes totalement déconnectés, relaxés, tous les soucis envolés, et une peau reposée.

Vous aussi vous avez envie de vous faire bichonner pendant 1h avec un soin d’une valeur de 140 euros ?

Du 2 au 7 mars, rendez-vous au rez de chaussé des Galeries Lafayettes à Paris pour recevoir votre soin visage (offert pour l’achat de 2 produits Sisley minimum). Pour cela, prenez directement rendez-vous au 01 45 26 17 74 . Attention, les places sont limités !

(Visited 674 times, 3 visits today)

Partagez cet article