Life Style LOOK

Bref, j’ai 27 ans

selfie-photo

« Happy Birthday », Stevie Wonder

Et oui les filles, aujourd’hui, vendredi 9 décembre, c’est mon anniversaire.

Aujourd’hui, j’ai 27 ans. 27 ans ! Waaaah, ça me parait énorme. Je n’ai pas vu le temps passer. J’ai l’impression d’avoir encore 24 ans. Sauf que, en fait, non.

Je vous préviens d’avance, cet article est écrit avec mon cœur, mes tripes comme on dit, en toute transparence sur mes sentiments, sur mes peurs, sur ce que je ressens. Il m’est difficile de mettre des mots sur mes pensées, j’espère que vous apprécierez que je me dévoile ainsi… C’était l’occasion.

Je suis heureuse parce que c’est mon anniversaire. Ça il n’y a ps de doute. Et c’est la seule journee dans l’année où je peux clairement jouer à la capricieuse ^^

Mais j’aimerai partager avec vous un sujet plus ou moins lié à cette journée : le temps qui passe. Car oui, c’est une nouvelle année qui vient encore de s’écouler pour moi.

Je ne saurais vous dire ce que je ressens aujourd’hui, au delà de la joie enfantine de célébrer mon anniversaire. J’ai peur. Peur de me tromper, dans mes choix, professionnels, quotidiens, peur d’échouer, peur de ne pas être à la hauteur, mais aussi peur de perdre mon temps. C’est un sentiment très spécial, qu’il m’est difficile de vous exprimer aujourd’hui. Les années défilent, et je me dit que je n’ai plus droit à l’erreur aujourd’hui. Je ne veux pas décevoir.

Est-ce que, à 27 ans, on a encore le droit de se tromper ? À 24 ans, faire des erreurs, ça passe encore. On est jeune. Mais à 27 ans, est-ce toléré ? Ce qui me fait peur, c’est de me dire qu’aujourd’hui, je suis installée dans une vie qui doit être construite. Et la construction, c’était avant. Avant le cap des 27 ans. Je construisais mon avenir, comme on dit. maintenant, l’avenir, il est là, c’est le présent. Et si je me trompais de voie ? Je vous faisais part dans cet article de mes doutes sur mon métier, sur mon évolution professionnelle. C’est aujourd’hui encore plus une question que je me pose.

Alors oui, j’ai 27 ans aujourd’hui, et je réalise que, bien que l’âge, c’est dans la tête, qu’il faudrait que je mûrisse encore d’avantage sur certains points, peut-être. Mais, loin de moi l’envie de rentrer dans un moule. Pourquoi il y aurait-il une date limite pour être adulte ? Pour être sûr de ses choix ? Pour savoir ce qu’on veut faire de sa vie ? SA vie. Parce que c’est la notre, et qu’on en fait ce qu’on veut, après-tout, non ? Et si je devenais freelance ? Community manager freelance plus précisément ? Autant me lancer.

Un autre sujet, mais qui me préoccupe tout autant : mon permis de conduire. Oui, j’ai 27 ans, et je n’ai pas mon permis de conduire. Non pas que je ne le veuille pas. Mais j’ai peur, là encore. Pas d’échouer, j’ai peur de conduire. Peur de la route. peur des autres. J’ai eu un accident de voiture, assez grave lorsque j’avais 16 ans, où je me suis retrouvée dans une voiture avec un chauffeur qui avait bu, sans que je le sache… Je vous épargne les détails de l’accident, mais sachez que la voiture était totalement écrasée après plusieurs tonneaux sur l’avant, et que j’étais à a place du passager. J’ai été traumatisé par cette expérience. Il ‘ma fallut du temps pour refaire confiance et remonter dans une voiture avec quelqu’un d’autre que mes parents. Pendant des années, je n’ai pu regarder un film avec des scènes de crash de voitures, je faisais beaucoup de cauchemars… Et lorsque j’aurais du passer mon permis, je me suis retrouvée paralysée, tétanisée. J’avais peur. Si j’ai mon permis, je vais conduire, et me retrouver avec des personnes, qui potentiellement vont me refaire du mal comme j’ai eu en 2006… C’est la première fois que je « parle » ouvertement de cette épisode de ma vie, à d’autres personnes que mes proches. Et même en écrivant, j’ai une boule à la gorge et les larmes qui me montent aux yeux. C’est vraiment quelque chose que j’aimerai surmonter, si ce n’est pour moi, pour Jules, pour qui je sais, qu’il serait important que je passe mon permis.

J’ai la chance d’avoir une famille aimante, et des proches qui me soutiennent dans tous mes choix. Mais ils savent aussi me donner un bon coup de pied au derrière quand il faut. Et je les remercie pour ça aussi <3

Aujourd’hui j’ai 27 ans et je suis heureuse !

Je tiens aussi à vous remercier, vous, mes lectrices, qui me suivez dans cette aventure depuis 2014. Si vous n’étiez pas là, à m’encourager que ce soit par vos commentaires ou vos messages sur mes réseaux sociaux, je ne pense pas que j’en serai là. Alors un énorme merci à vous les filles !

Et puis, ce n’est pas parce que j’ai partagé mes craintes aujourd’hui qu’elles vont dominer ma journee, au contraire. Mais c’était l’occasion de  me confier à vous les filles, et de connaître votre ressenti sur la question. Vous aussi vous vous posez des questions sur le temps qui passe ?

J’espère que cet article vous aura plu… Je vous laisse avec quelques photos prises par Alexis, il y a quelques jours (avant mon ombré ^^)

PULL ARGENTÉ H&M (OLD) – JUPE SIMILAIRE ICI – BOTTINES GRAIN DE MALICE ICI – SAC GRAIN DE MALICE ICI

pont-de-beaugrenelleblogueuse-mode-parisimmeubles-beaugrenelle-paris

↓ SUIVEZ-MOI ICI ET LÀ ↓

FACEBOOK / TWITTER / INSTAGRAM

les-caprices-diris

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

(Visited 1 334 times, 5 visits today)

Partagez cet article