Affichage de 2 Résultat(s)
10 reflexes pour preparer la venue de bebe
Maternité MUM LIFE

10 réflexes à adopter avec l’arrivée de bébé

10-reflex-a-adopter-quand-on-devient-parent

Et voilà, Bubulle a déjà 3 mois et j’ai l’impression qu’elle grandit à vue d’œil ! Les temps de sommeil s’allongent (pour nous comme pour elle, ouf !), elle mange bien, fait de bonnes siestes, et nos premiers regards me font complètement fondre (mais pour ne rien vous cacher, je suis encore bien fatiguée…). Bien entendu, j’anticipe déjà ses futurs besoins. Cependant, avant de penser à la diversification alimentaire et à quel âge mettre bébé sur le pot, voici quelques réflexes bien utiles à adopter dès le départ, pour reprendre petit à petit un rythme de vie un peu plus normal.

Instaurer un rituel du coucher

Les bébés sont archi-casaniers et ils détectent instinctivement les changements d’environnement (bruits, odeurs). L’idéal est de toujours le faire dormir au même endroit. Si vous allez chez des amis, emportez la même turbulette et mettez la même petite musique au moment de le coucher, il sera plus rassuré.

Mettre de côté le portable

Quand vous êtes avec bébé, éloignez votre portable pour ne pas être distraite et rester à l’affût des messages. Soyez complètement disponible pour lui, vous aurez tout le temps de consulter votre téléphone quand il n’aura pas besoin de vous.

Avoir le babyphone près de soi

Plutôt que d’aller vérifier toutes les 10 minutes si bébé va bien et ne pleure pas, gardez le babyphone à côté de vous et profitez de votre temps libre pour faire une sieste bien méritée et prendre soin de vous. Le mien possède une caméra, ce qui est ultra rassurant ^^

S’imposer une activité dès le départ

Même si vous restez à la maison, prévoyez à l’avance une activité à inclure dans votre emploi du temps. Séances de yoga, pilates, jardinage, lecture : n’attendez pas d’avoir le temps sinon vous ne ferez rien pendant des mois ! Pour moi, c’est prendre le temps de m’occuper du blog, faire mes correspondances, et m’atteler aux idées décos pour notre nouvel appartement que nous aurons mi juillet !

devenir-blogueuse-influenceuse

Planifier la répartition des tâches

Instinctivement, les mamans ont envie de tout faire, tout gérer autour de bébé. Cependant, pour ne pas que le papa se sente exclu, alternez les petites tâches quotidiennes : changement de couches, biberon, réveil nocturne. Vous apprécierez d’autant plus ces petits moments de repos.

Préparer les biberons avant de se coucher

Si bébé est nourri au lait infantile, préparez les dosettes et l’eau minérale dans le biberon. En pleine nuit, vous serez vous-même à moitié endormi, donc mieux vaut éviter les manipulations compliquées pour donner le biberon. Si vous allaitez, on investit dans un tire-lait pour faire pareil ! Ici, ma petite fille fait déjà ses nuits, mais c’est pareil pour la journée. Les dosettes sont prêtes, et l’eau est déjà dans les biberons. Le temps est si précieux !

Oublier sa montre

Inutile d’essayer d’établir un emploi du temps bien précis dès le départ ! Et oui, même si vous aurez l’impression d’être une esclave, c’est à vous de vous adapter à ses horaires. Donc ne le laissez pas pleurer s’il a faim ou s’il ne veut pas se coucher à 20h pétantes, ça viendra plus tard, lorsqu’il aura l’âge d’aller sur le pot et de gagner en autonomie.

Démarrer la journée par une douche

Rien de plus déprimant que de traîner en pyjama toute la journée même si vous êtes fatiguée. Hop, on file sous la douche au réveil et on s’habille correctement pour se sentir bien ! Profitez-en pour prendre soin de votre corps avec une bonne crème hydratante et une petite touche de maquillage pour garder les bons réflexes. Perso, je me maquille très peu, mais je le fais tous les samedi. C’est MA journée.

organisation-journee-de-maman

Simplifier les repas

Oubliez les petits plats mitonnés avec amour et allez au plus simple. Pour les courses, privilégiez la livraison à domicile pour ne pas avoir à déambuler comme un zombie dans les rayons avec bébé qui hurle. Cela vous évitera de porter des sacs trop lourds et d’oublier l’essentiel. En plus, ça me permet de commander beaucoup de packs d’eau pour ses biberons, et pour nous, la lessive, bref, les choses lourdes. Et je ne perds pas de temps sur place. C’est pratique Internet ! Pour les plats, je prends le temps le weekend de cuisiner, et je congèle. J’ai actuellement 2 plats de lasagnes qui n’attendent qu’à être dégustés ^^

Prévoir des moments d’intimité avec son conjoint

Les moments d’intimité seront forcément mis de côté les premières semaines mais cela ne vous empêche pas de faire un break avec votre chéri. On appelle quelqu’un de confiance pour garder bébé et on se prévoit un dîner en amoureux ou une sortie cinéma de manière régulière. De manière générale, posez-vous tous les deux et réinstaurez doucement les contacts physiques et les câlins.

De manière générale, faites-vous confiance et ne soyez pas trop exigeante avec vous-même. Être maman, ça s’apprend au fil des jours et tant pis si vous faites des petites erreurs au début ! N’oubliez pas que vous êtes avant tout une femme avant d’être une mère. Donc faites-vous chouchouter, n’hésitez pas à demander de l’aide quand vous en avez marre, tant pis si c’est désordre dans la maison et échappez-vous de temps en temps : ce n’est pas de l’égoïsme, c’est de la survie !

↓ VOUS AVEZ PINTEREST ? ↓

bien gerer l arrivee de bebe

Partagez cet article

quelle quantite de biberon donner
Maternité TOILETTE DE BÉBÉ

A quelle fréquence donner le biberon ?

frequence-biberon-nourrisson

Ça y est, bébé est arrivé. Maintenant, il faut s’en occuper, l’aimer, mais aussi et surtout, le nourrir. Si vous avez choisi de ne pas allaiter votre bébé, ce qui est tout a fait dans votre droit, et un choix personnel pour lequel vous n’avez pas à vous justifier, vous allez devoir lui donner le biberon. Mais comment ça marche ? C’est une question qu’on est en droit de se poser lorsqu’on devient parents. Si on fait le choix de ne pas allaiter, comment sait-on quand faut-il et à quelle fréquence donner le biberon à son bébé ? Et je ne vous cache pas qu’il m’est arrivé de taper plusieurs fois cette interrogation dans le moteur de recherche de mon ordinateur. Aussi, je me suis dit que ça pourrait en aider certaines, si je partageais avec vous mon expérience de jeune maman sur ce sujet.

Pour ma part je pars du principe qu’un bébé en bonne santé connaît ses besoins et nous signale lorsqu’il a faim. Il ne sert à rien de vouloir bousculer et chambouler le rythme naturel de son nourrisson dans l’espoir qu’il fasse ses nuits plus rapidement. Bien sûr, vous pouvez tout à fait, et si votre pédiatre ou médecin vous donne le feu vert, essayer d’espacer petit à petit les biberons, notamment si votre enfant prendre de grandes doses comme c’est le cas avec notre Bubulle. Mais vous allez voir que, en ce qui nous concerne, tout s’est fait naturellement.

A la maternité, et les premiers jours qui suivent le retour à la maison après votre accouchement, votre bébé mangera généralement toutes les 2 heures, et il vous sera assez facile pour le coup de savoir quand lui donner à manger. De plus, le personnel médical y veillera, n’ayez crainte… Mais une fois chez vous, vous serez seuls, et ça sera à vous de repérer et comprendre les besoins de votre bébé.

compte instagram maman
Suivez-moi sur Instagram

[highlight background= » » color= » »]A quelle fréquence donner le biberon ?[/highlight]

Votre bébé, s’il est en bonne santé, vous fera signe lorsque son estomac le tiraillera, ne soyez pas inquiets pour cela. Je repère ainsi facilement lorsque ma baby girl a besoin de manger. Elle va notamment tout de suite tourner la tête et chercher la succion. Généralement, c’est un reflex commun aux nourrissons. Et si elle est en pleine sieste, la faim la tirera généralement de son sommeil et il m’est désormais facile de reconnaître les pleurs de mon bébé. Inutile de la réveiller ! De plus, et c’est commun à la plupart des bébés, elle aura tendance à tourner la tête et effectuer une mimique de succion.

Nous avons très vite adopté un rythme régulier et notre fille a espacé elle-même ses biberons. Les 2 premières semaines, elle mangeait environ toutes les 2 heures, puis, à 3 semaines lorsque nous avons un peu augmenté les quantités, elle prenait 6 biberons sur 24h, avec un biberon toutes les 3h30-4h, ce qui donnait, en moyenne, à plus ou moins une demie- heure près : 8h / 12h / 16h / 20h / 00h / 04h.

Puis, vers 4 semaines, elle a elle-même supprimé un biberon, celui de minuit. Elle est donc passé à 5 biberons par 24h, en espaçant ses biberons de 4h-4h30 avec un rythme comme suit : 9h / 13h / 17h30 / 21h30 / 03h.

Aujourd’hui, à presque 2 mois (dans une semaine), elle tient en moyenne 4h entre chaque biberons en journée, et peut même aller jusqu’à 5h si elle est en pleine sieste. La nuit, elle a toujours tenue plus longtemps, jusqu’à 6-7h sans manger. Et ces derniers jours, elle ne réclame plus entre son dernier biberon vers 19h30-20h et un biberon le matin vers 5h30-6h !!! Ainsi, son rythme a légèrement changé, avec, notamment, les biberons de la nuit qui se décalent : 10h30 / 15h / 19h30 / 05h30. Cela dépend des jours, parfois elle est à 4 biberons, d’autres 5. Tout va dépendre de l’heure de son premier biberon de la journée.

Nous n’avons jamais forcé les choses. Nous avons toujours tenu compte de son rythme. C’est elle qui a toute seule supprimé un biberon en passant ainsi de 6 biberons à 5 biberons par jour, puis, plus récemment, à 4. Et en ce qui concerne l’espacement des biberons, c’est la même chose. Un jour, elle a tenu très longtemps sans réclamer, sans avoir faim, ce qui a naturellement décalé les horaires de ses repas. Elle se règle toute seule. Et je pense que c’est important de respecter son rythme naturel.


[highlight background= » » color= » »]Quelle quantité de lait donner ?[/highlight]

Notre baby girl a rapidement réclamé des quantités plus importantes, tout en restant dans la moyenne. À 3 semaines, elle prenait des biberons de 80ml à 120ml, cela dépendait des jours et des moments de la journée. Puis, à 4 semaines, elle terminait quasiment tout ses biberons de 120 ml. Aujourd’hui, et depuis une semaine (donc depuis qu’elle à 5 semaines), elle prend des biberons entre 120 et 150 ml.

Pour savoir quand passer à la dose supérieure et proposer à votre bébé un biberon plus consistant, il suffit simplement de l’observer. Si cela fait plusieurs jours de suite qu’il termine systématiquement tout ses biberons, alors il est temps en effet de passer à la dose supérieure. Aujourd’hui, par exemple, notre baby girl ne termine pas encore toujours ses 150ml. Donc il n’est pas encore l’heure de lui proposer 180ml. Mais je pense que d’ici 2 semaines, ça sera le cas ^^

Pour conclure cet article, je dirais que le plus important c’est de respecter et suivre le rythme naturel de votre enfant. Chaque bébé est différent, et a des besoins qui lui sont propre. Notre petite fille par exemple, a rapidement pris des biberons de 120 ml, mais elle s’est elle-même adapté en les espaçant de plus de 4h. D’autres au contraire, vont réclamer plus souvent, mais prendront de plus petites quantités. Écoutez ses besoins et ne forcez pas les choses.

Si vous le souhaitez, je pourrais également vous préparer un article sur la méthode et les astuces que nous avons mises en place pour éviter les coliques, soulager ses remontées acides, et limiter voir supprimer les régurgitations.

coussin-allaitement

[highlight background= » » color= » »]Quelle position adopter pour donner le biberon ?[/highlight]

Notre petite fille soufrant de remontées acides, nous devons, pour son bien, la maintenant droite après chaque biberon, au moins durant 45 minutes. Également, afin de minimiser les régurgitations et de rendre le temps du repas le plus agréable possible pour elle, et faciliter les rots, nous essayons de lui donner le biberon en position assise / verticale. Pour cela, j’utilise mon coussin d’allaitement, de la marque Papa maman et moi. Celui que j’ai vient du site Berceau Magique et est juste indispensable, mon allié pour les repas de ma baby girl ! Cela lui permet d’être bien soutenue et confortablement installée. C’est aussi le cas pour nous, parents, afin de ne pas avoir mal au dos avec une position crispée. Ainsi, notre bras peut reposer sur le coussin, et encercle notre baby girl.

Partagez cet article