shooting photo parisMon blog est, en plus de vous présenter des idées de looks et des tests produits, vous le savez, le moyen de vous faire découvrir des talents, et la photographie en fait indéniablement partie.

Aujourd’hui, je vous retrouve donc pour un article un peu spécial puisqu’il s’agit d’une interview. Cette fois ci, pas de looks, mais un zoom sur l’un de ceux qui se trouvent derrière l’objectif. Philippe du studio Bain de Lumière, et sa joie de vivre communicative, son professionnalisme qui donne toujours lieu à des photos pleine de vie… Philippe, c’est un personnage, une personne attachante, un passionné qui travaille dure pour vivre de sa passion et qui se confie aujourd’hui, pour vous, sans filtre.

Philippe, à ton tour d’être face à l’objectif…

Depuis quand fais tu de la photographie ?

J’ai commencé la photographie en 1990 où j’achète un appareil photo à l’occasion de la naissance de mon premier fils. La passion me prend rapidement, et je souhaite en faire mon métier pour ainsi faire partie des rares privilégiés qui vivent de leur passion. Cette même année, je perds mon père. Je ne l’accepte pas, et, comme par vengeance, j’ai envie d’immortaliser tout le monde.

En 1993, je profite d’une formation dans le cadre du Fongecif pour une reconversion professionnelle. Un an d’étude et l’obtention du CAP plus tard, mon second fils voit le jour. Les obligations familiales  étant ce qu’elles sont, je poursuis mon travail dans la logistique de pièces auto, tout en peaufinant mes apprentissages photographiques sur mon temps libre.

C’est en 1999 que je crée Bain de Lumière, en cumulant mon activité de salarié et celle de photographe. A l’époque, la plupart des photographes portraitistes sont en difficulté. Le numérique arrive à toute vitesse, et ceux qui ne se convertissent pas ferment rapidement boutique. C’est la disparition des photographes de quartier…

Les années 2003-2004 voient l’explosion des coffrets cadeaux en tout genre. Je propose l’activité « mannequin d’un jour », le rêve de beaucoup de petites filles, en installant un studio photo à domicile. La demande explose ! Je propose mon activité chez Wonderbox et Magic Day et mets en place le premier site internet à proposer des bons cadeaux. La demande étant de plus en plus importante, je quitte mon activité salariée pour monter mon studio photo à Asnières sur Seine (92). L’activité se développe. Au shooting « mannequin d’un jour » viennent s’ajouter les portraits de famille fun qui répondent à la demande du moment. Le shooting de femme enceinte devient également vite un incontournable.

L’activité progresse jusqu’en 2012, jusqu’à l’arrivée des concurrents comme Groupon, qui fait des ravages. Chacun s’autoproclame photographe, et les gens perdent l’intérêt pour les photos, qui sont tellement faciles à réaliser avec n’importe quel smartphone.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans tes shooting ?

Par opposition à la post prod, l’ acte photographique, l’instantané, le déclenchement et la production de l’image. Les nouvelles rencontres sont toujours sympas. Comme tout artisan, la satisfaction de mes clients est une priorité dans mon métier.

Quel type de shooting préfères-tu ?

Je suis divisé. J’aime le studio, pour la maîtrise de la lumière, mais j’aime aussi le shooting en plein air pour varier les décors.

Penses-tu avoir évolué dans ton style ?

J’essaie bien sûr de m’adapter, en privilégiant le mouvement et le naturel. Plus facile en plein air, le shooting en rafale facilite les choses.

Quelle est la particularité du Studio Bain de Lumière ?

Habitué à travailler depuis plus de 10 ans, avec des particuliers qui n’ont jamais mis les pieds dans un studio, des modèles souvent timides, j’ai acquis une grande expérience pour le coatching. Au cours d’un shooting en studio, toutes les poses sont guidées, et les clients apprécient ! (Iris : je confirme il n’y a qu’à voir le résultat d’un shooting avec Philippe ici ou ici !)

Selon toi, quelle est la place de la photo en 2017 ?

Avec le développement des réseaux sociaux, la photographie est devenue éphémère, et on doit produire et remplacer sans cesse. La belle photo est moins rare, donc dévalorisée. Nous sommes inondés d’images et n’avons plus le temps de les apprécier. J’insiste toujours auprès de mes clients, pour les portraits de famille, pour qu’ils impriment leurs photos. Les souvenirs heureux risquent sinon de disparaître sur un disque dur. Comment aurais-je pu connaître le visage de mon arrière-grand-mère si la photo papier n’avait pas existé ?

Je trouve également que la photo avait auparavant une valeur de témoignage et de transparence, ce qu’elle n’a plus aujourd’hui, notamment avec des applications comme Instagram où chacun finalement, peut s’inventer une vie en créant un flux de photos. J’ai conscience que mon point de vue est contestable et j’invite les lecteurs à commenter ^^

Pour réserver votre shooting photo avec Philippe, c’est ici

J’espère que cette interview vous a plu, n’hésitez pas à laisser vos messages à Philippe en commentaire ! Je vous laisse avec quelques photos réalisées par Philippe, vous pouvez ainsi voir toute l’étendue de son talent !

comment porter le sac jauneshooting photo paris bain de lumiereshooting photo parislook rouge et noir

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

(Visited 176 times, 2 visits today)

Partagez cet article

2 Comments

  1. C’est super sympa de le présenter, c’est vrai que le photographe joue aussi un rôle majeur dans un blog 🙂 Il est très doué en tout cas ! Tes photos sont toujours superbes 🙂

    Bisous <3

    • Merci de ton message !
      J’ai a coeur de mettrebled talents en avant ! C’est sûr ! Ce n’est pas toujours lui qui fait les photos attention ^^ j’ai fait deux shotong avec lui 🙂 le reste du temps c’est mon homme qui sont colle alors ta remarque sur les belles photos lui fera sûrement très plaisir ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *