DÉCO MAISON Maternité PUÉRICULTURE

Quand changer le lit de mon bébé ?

Voici une question qu’on se pose nécessairement en tant que parent : quand effectuer le passage au « lit de grand » de mon enfant ? Si vous n’avez pas opté pour la tendance du lit cabane ou lit au sol dès le plus jeune âge (ou que cela n’a pas fonctionné), vous avez certainement acheté un lit classique à barreaux. Mais voilà, votre bébé grandit, et maintenant, il est bien grand et commence à se sentir à l’étroit dans son lit de bébé et réclame indépendance. Pourtant, il y est très attaché, à son tout premier lit… Alors comment effectuer son passage au lit de grand en toute sérénité, et quel est le bon moment pour l’envisager ?

Si c’est votre premier enfant, gardez en tête qu’il est très attaché à son lit de bébé, qui le rassure. Il est important d’avoir cette notion à l’esprit, car ce n’est pas comme pour le second ou le troisième né au sein d’une fratrie qui voudront d’eux-même généralement « un lit de grand », pour suivre l’exemple de leurs aînés.

Ici, nous avons décidé d’opérer le changement de lit de notre fille il y a quelques semaines. C’est donc l’occasion de partager avec vous cette expérience ici sur le blog. Bubulle a donc à l’heure actuelle et lorsque nous avons effectué ce changement, 18 mois. Et nous n’avons pas choisi ce timing par hasard…

L’arrivée d’un petit frère ou dune petite sœur

Chez nous, c’est l’élément déclencheur. Bubulle va devenir grande-sœur dans quelques mois (bébé prévu pour début décembre), et nous nous sommes dit que c’était l’occasion de changer son lit pour lui en proposer un tout nouveau tout beau. Si vous êtes dans la même situation, veillez à bien respecter un timing pour ne pas brusquer votre enfant. En effet, l’erreur serait d’opérer le changement de lit au même moment que l’arrivée du nouveau né. L’enfant serait alors perturbé de voir SON lit retiré pour le donner au nouveau venu et pourrait mal le vivre. Il est donc primordial de jouer de tact et de tourner les choses autour de votre enfant, sans évoquer l’arrivée du nouveau-né. Cela doit rester quelque chose de positif pour votre enfant et ne pas être le découlement d’un élément extérieur (la naissance) et de super chouette. Un lit de grand, c’est trop cool !

Nous avons donc décidé d’opérer le changement quelques mois avant, au mois de septembre soit 2 mois avant la naissance de sa petite sœur, et de lui présenter les choses comme suit : « tu vas avoir un nouveau lit de grande, c’est trop chouette ». Et de le monter avec elle. Nous n’avons pas du tout mentionné l’arrivée du bébé afin de ne pas lier les deux évènements, comme dit précédemment.

De plus, pour des raisons pratiques, Bubulle a changé de chambre (nous avons refait toute sa décoration à l’identique bien sûr) en août, soit un mois plus tôt. Dans un premier temps, nous l’avons donc d’abord changé de pièce pour qu’elle puisse s’approprier cette dernière qui est plus grande et spacieuse pour elle, et un peu plus tard, en septembre (soit 2 mois et demi avant l’arrivée de sa petite sœur), nous venons d’opérer le changement de lit.

Quel lit choisir pour la transition ?

Le lit à barreaux de Bubulle n’était pas un lit évolutif. Il ira donc dans la chambre de sa petite sœur et elle a par conséquent un tout nouveau lit. Nous n’avons pas choisi un lit d’adulte pour le moment (honnêtement, par manque de place dans sa chambre). Elle a ce qu’on appelle un lit intermédiaire, quasiment identique à son lit de bébé, sauf que les barreaux seront beaucoup plus bas. Dans un premier temps, nous avons choisi de placer l’ouverture du lit côté mur et de placer un tapis de sol au pied en cas de chute.

Concernant le modèle, nous avons choisi le lit CERISE en bois de la marque Petite Amélie. Il est vraiment de très bonne qualité, et se monte facilement. Ses dimensions sont parfaites pour un lit de transition après le lit de bébé

  • Intérieures : 140 x 70 cm
  • Extérieures : 146 x 75 x H: 48 cm

La réaction de notre fille

Encore une fois, je me répète, mais c’est je pense tellement véridique… Ce sont nous, les parents, qui transmettent nos peurs, nos craintes, notre stress à nos enfants. Il est tout à fait normal d’appréhender, de se dire que ça va perturber notre tout petit… Mais ça, vous n’en savez rien au final, ce sont des aprioris ! Ici, tout c’est passé comme sur des roulettes. En fait, c’est comme si elle n’avait même pas réalisé. Nous avons monté le nouveau lit devant elle, et elle faisait sa vie, à nous observer. Une fois que ce fut terminé, elle s’est précipité dedans, super heureuse. Pas la peine d’en faire tout un plat. À aucun moment nous n’avons fait mention de sa petite sœur.

Les premiers dodos dans son nouveau lit

Nous avons monté son nouveau lit le matin, et elle a donc fait sa sieste de l’après-midi dans ce dernier. Cela s’est super bien passé ! Aucune différence avec d’habitude, si ce n’est qu’elle avait plus de place.

Idem pour le soir, pour le dodo de la nuit. Par précaution, j’ai placé un matelas de sol juxtaposé au lit. Nous sommes tout de même allés vérifier régulièrement dans la nuit, et comme elle bouge énormément, elle était clairement sortie de son lit. Mais elle n’était absolument pas dérangée !

Pour éviter de la retrouver au milieu de sa chambre toutes les nuits, nous avons finalement décidé de retourner le lit de tel sorte à ce que l’ouverture se trouve contre le mur. Cela nous semble une bonne transition. De ce fait, elle a toujours une petite barrière qui la retient pendant son dodo, mais qui ne l’empêche pas d’être autonome si elle souhaite aller se coucher.

Mon avis

Nous sommes totalement ravis de ce nouveau lit, tout comme notre Bubulle ♡ qui a désormais plus de place. Nous en avons également profité (ayant commencé il y a déjà quelques semaines) pour lui retirer sa gigoteuse. Elle se l’ouvrait de toute façon constamment. Elle dort ainsi simplement en pyjama (avec des chaussettes et un body manches longues dessous). Une couverture est à sa disposition mais elle ne l’utilise pas du tout. Et elle dort toujours paisiblement, comme d’habitude !

Et vous, quand avez-vous changé le lit de votre enfant ?

Si vous souhaitez suivre mes aventures dans mon quotidien de maman, n’hésitez pas à me retrouver sur Instagram maternité : @ lescapricesdiris !

(Visited 173 times, 4 visits today)

Partagez cet article