joli chemise de nuit rose h&m blog les caprices d iris paris

Hello les filles, j’espère que vous allez bien ? Avec ce temps, on a envie de rester sous la couette et de profiter de longues grasses matinées. Ah oui, les réveils tardifs à profiter de mon lit, je crois que je ne sais plus ce que c’est. Il faut dire que mon temps de sommeil a pas mal diminué depuis que je suis maman. Bien que, du côté du sommeil, notre baby girl n’a pas poser trop de problèmes. Il faut dire mon bébé a rapidement fait ses nuits. Mais retrouver un sommeil réparateur n’a pas été si facile, surtout à cause de mon mal de dos. En effet durant les derniers mois de ma grossesse, j’ai pas mal souffert de douleurs, et ces dernières se sont poursuivies post accouchement.

Etape 1 : une bonne literie

Alors, avec Jules (qui souffrait aussi de troubles du sommeil et de mal de dos), nous avons donc entreprit d’effectuer quelques petits changements côté dodo, notamment de changer notre literie. Pas facile de trouver le matelas idéal ! Tout dépend des personnes, certaines vont préférer un support ferme, à mémoire de forme… L’important, c’est d’essayer, de tester. Il en est de même pour les oreillers. Et en ce qui me concerne, depuis que j’ai découvert le coussin d’allaitement, couramment appelé « boudin » de grossesse, je ne m’en passe plus.

Etape 2 : le rituel du soir

Mais ce n’est pas tout. Si une bonne literie est essentielle pour bien dormir, il est nécessaire de mettre en place un rituel, et de s’y tenir. Et oui, comme pour les enfants ! Cela peut être une tisane et un livre, une musique douce, un bain, etc… À vous de trouver le vôtre. Pour ma part, c’est une douche, ma routine visage du soir, et au lit.

Etape 3 : les meilleures heures de sommeil sont avant minuit

Depuis quelques semaines, je me couche beaucoup plus tôt qu’avant. À 21h30 maximum, parfois même plus tôt en fonction de notre fille (sauf exception, évidement parfois avec Jules, on se regarde une série sur Netflix), je suis au lit. En tout cas, la semaine, je m’y tiens absolument. Cela n’a pas été simple d’habituer mon corps à ce nouveau rythme, mais j’y suis arrivée. Et mes nuits ont changées. Et de ce fait, mes journées aussi. Je suis beaucoup moins fatiguée. Mon sommeil est réparateur, car les meilleures heures sont celles avant minuit, c’est bien connu. Ce n’est que du positif.

Etape 4: manger tôt

En lien avec le point précédent, je mange toujours au moins 2 heures environ avant le couché. Histoire de ne pas m’endormir sur la digestion ! de plus, cela me permet de pouvoir profiter pleinement du reste de ma soirée une fois la baby girl au dodo de la nuit, à chiller dans un bon bain chaud, avec un roman passionnant ou tout simplement devant la dernière saison La Casa de papel, Elite, Murder, au choix ^^

Etape 5 : pas d’écrans

Ce n’est pas un mythe. La lumière vive et bleue des écrans (ordinateur, smartphone, TV…) envoie le message à votre cerveau qu’il est en période d’éveil. Il se met donc en mode jour et non en mode nuit. J’ai installée l’option lumière jaune sur mon téléphone à partir de 21h. Et je le mets systématiquement en mode avion à cette heure-ci jusqu’au lendemain matin.

Etape 6 : écouter les signes

Votre corps et votre cerveau vous envoient des signes. Ne luttez pas. C’est comme avec les enfants, les bébés. Ils se frottent les yeux, l’oreille, baillent… C’est le moment de les coucher. Alors faites-en autant pour vous. Et ne laissez pas filer votre train !

Quoiqu’il en soit, vous l’aurez compris, l’important est d’investir dans une literie dans laquelle vous vous sentez bien, puis d’instaurer un rituel. Quelles sont vos astuces pour un sommeil au top ?






(Visited 39 times, 7 visits today)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *