Mode

La boîte qui Cartonne : Rencontre avec la fondatrice

Accro aux vides dressing, vous le savez, ma garde robe est en constante évolution. J’aime la renouveler. Mais, il y a des pièces dont je ne me séparerai pour rien au monde. Mais voilà, lorsque la saison des beaux jours arrive, ça m’embête un peu de stocker tous mes manteaux, mes gros pull, jusqu’à la l’année prochaine. Ça prend de la place pour rien. C’est de cette idée qu’est partie Meryl, qui a trouvé la solution pour faire de la place dans vos armoires… Rencontre avec la fondatrice de La Boîte qui Cartonne…

Les Caprices d’Iris : La Boîte qui cartonne, c’est quoi ?

Meryl : La Boite qui Cartonne est une nouvelle manière de ranger et stocker toutes les affaires qui encombrent notre espace à vivre – vêtement, affaire de ski, archives, bibelots, outils, etc. – SANS NOUS DÉPLACER, mais aussi une manière de les retrouver en 1 clic ! Le concept est simple et basé sur un système de Boite (taille : 60x40x40cm). La commande des Boites se fait en ligne. Vous y déposez vos affaires à l’intérieur. Une fois pleines les Boites sont collectées et stockées en toute sécurité ! Chacun peut ensuite retrouver toutes les affaires confiées sur un compte personnel en ligne, avec des photos ! Il suffit alors d’un clic pour retrouver ses affaires et se les faire livrer à l’endroit souhaité. Entre nous, on aime bien dire que La Boite qui Cartonne est la « Dropbox des Objets Physiques ».

LCDI : Pourquoi cette idée ?

M : J’ai créée il y a quelque mois La Boite qui Cartonne car je souffrais énormément du manque d’espace. Je viens de Lyon où je vivais avec mes parents dans une grande maison. M’installer à Paris a été un rêve ! Vivre dans un studio de 23m2 ,un peu moins…. Mais c’est ce qui m’a donné envie de me lancer dans cette aventure !

meryl benitah

LCDI : Quel est ton parcours ?

M : J’ai étudiée à l’université de la Sorbonne où j’ai été diplômée d’un Master 2 en Management et Stratégie des Entreprises. J’ai ensuite travaillée chez Nespresso France en Gestion de Projet.  Je n’avais pas vraiment prévue de crée mon entreprise si jeune (ou si tôt) mais lorsque j’ai entendu parlé d’une formation de ESCP Europe sur l’entreprenariat, j’ai sauté sur l’opportunité ! Le programme était à Madrid où j’y ai passé 5 mois ! A mon retour (en juin 2014), je décidais de lancer La Boite qui Cartonne.

LCDI : La Boîte qui cartonne, c’est sympa comme nom, d’où tire t-il son inspiration ?

M : Trouver le nom de son entreprise est super excitant ! C’est un peu le début d’une histoire ! Bizarrement tant que je n’avais pas le nom de mon entreprise  j’avais beaucoup de mal à me projeter et à sentir le projet « vivant » (peut être que certaines mamans reconnaitront ce sentiment avec leur bébé !). J’ai mis plusieurs semaines avant de trouver le nom La Boite qui Cartonne ! Je réquisitionnais souvent mes amis pour m’aider à brainstormer ! Et puis BAM ! Un jour l’air de rien, mon ami me dit « La Boite qui Cartonne ». Nous avions peur que le nom soit un peu long mais en même temps je voulais quelque chose de différent, de dynamique, de rigolo avec une pointe d’humour ….. un nom qui me ressemble un peu finalement…   La première fois que j’ai prononcé le nom de l’entreprise par téléphone à un fournisseur, mon interlocutrice m’a fait répéter 3 fois et puis tout enthousiaste m’a dit : « Votre nom est fantastique ! »,  ça l’avait fait beaucoup rire !  Je n’ai plus eu de doute sur le nom et on a commencé à cartonner… 😉

A l’inverse, le nom La Penderie, est venu très naturellement et très rapidement ! Il n’y a vraiment pas de règles dans la recherche du nom de son entreprise !

LCDI : Et comment t’es tu lancé dans cette aventure ?

M : Ce n’était pas vraiment comme ça que je l’avais imaginé, mais c’est finalement seule que j’ai lancé La Boite qui Cartonne. J’aurais pu attendre de trouver un(e) associé(e)  mais l’envie de faire naître ce projet était plus forte ! Ce n’est pas évident tous les jours d’être seule à porter un projet (tu connais sans doute ce sentiment en tant que bloggeuse !) Tu dois tout faire par toi même et redoubler d’efforts, d’imagination et de confiance en permanence… mais aussi convaincre…. Convaincre que ton idée est bonne et que toi (petit bout de femme de 25ans) tu peux le faire ! J’ai rencontré quelque personnes qui m’ont dit je n’y arriverai pas car j’étais seule…. Je ne les ai pas écouté… et j’essaye de leur prouver tous les jours qu’ils ont tort ! Etre seule m’a aussi permis d’apprendre énormément ! J’ai appris à coder ! Oui, oui, je t’assure ! ce n’est pas si compliqué au final ! On peut toute devenir des geekette ! (je recommande d’ailleurs le site codeacademy ! c’est génial ! )

Je n’avais pas imaginé que La Boite qui Cartonne susciterait autant d’intérêt ! Nos clients ne font pas appel au service pour qu’on « stocke » (je déteste ce mot entre nous !)  leurs vêtements ou les jouets des enfants : il veulent gagner de la place et savoir leurs affaires en sécurité ! Ils nous disent d’ailleurs souvent que grâce à notre service ils ont gagné des m2, une pièce supplémentaire, une armoire, ou un Dresing !

la penderie la boite qui cartonne

Les Caprices d’Iris : Et « La Penderie » alors ? Comment est née cette nouvelle idée ?

Meryl :Depuis la fin du mois de Janvier, avec l’engouement des parisiens pour le concept, l’équipe s’est agrandit ! Tout d’abord Nam,  puis James et depuis quelques semaines : Lorène ! Lorène m’a présentée une de ces amies qui voulait faire appelle à La Boite qui Cartonne pour ranger tous ses vêtements ! C’est une accro au shopping ! Elle a un dressing digne de Carrie Bradshaw qui fait jalouser toute les filles (nous les premières !).  Ses vêtements, c’est-toute-sa-vie !  Elle nous a expliqué que les Boites, ce n’était pas pratique pour les vestes, les manteaux, les robes… Ou tous les vêtements qu’il est préférable de ne pas plier (c’est aussi une demande qui était aussi assez récurrentes auprès de nos clients) . On a un peu hésité, et puis après en avoir parlé à quelques amies, on s’est dit qu’il fallait qu’on se lance !

La Penderie est née ! De grandes Boites-Penderies (135*50*50cm) dans lesquelles nous pouvons mettre à l’abri jusqu’à 25 cintres !

LCDI : Et comment ça marche ?

M : Vous commandez vos Boites-Penderies en ligne sur  le site de La penderie. Vous les recevez en 2h ! Vous les remplissez de tous vos vêtements qui encombrent votre dressing. Une fois pleine nous récupérons  les Boites-Penderies et nous les mettons en sécurité dans notre « garde-boite » !

Et pour le lancement de leur toute nouvelle penderie, la team de La Boîte qui Cartonne vous propose de gagner votre penderie ! Une armoire pour faire de la place dans votre dressing, jusqu’à l’hiver prochain ! Pour cela, rendez-vous sur Instagram !Vous avez jusqu’à dimanche pour participer !

concours penderie

N’attendez-plus, mettez vos vêtements d’hiver à l’abri !

FacebookTwitterPinterest

(Visited 372 times, 1 visits today)

Partagez cet article