Affichage de 181 Résultat(s)
EVEIL ET JEUX Life Style Maternité

Idées déco pour chambre d’enfant

decochambre bebe
Crédit photo Noukies

Hello les filles ! Je suis super contente d’écrire cet article, car cela faisait un moment que j’avais des idées déco pour la chambre d’enfant. Si vous me suivez sur Instagram (@lescapricesdiris) vous savez que ça y est, avec Jules, nous sommes propriétaires de notre appartement. Et malgré quelques couac dans les travaux, nous nous posons enfin, et je peux penser à l’aménagement de chaque pièce plus sereinement. Dans cet article, je vais donc coucher par écrit mes idées, mes inspirations et mes envie de décoration pour la chambre de notre fille de 10 mois.

C’est un espace que je souhaite propice à la découverte et à l’autonomie. L’espace n’est pas bien grand, avec seulement 10m2. C’est donc un véritable défi d’amménager l’espace ! J’opte donc pour des minis meubles, et un max de rangement pour ne pas surcharger la pièce.

Avant tout, je souhaite des bacs de rangements pour que Bubulle puisse accéder facilement et en parfaite autonomie à ses jouets. J’en cherchais depuis pas mal de temps mais je ne trouvais pas mon bonheur. J’aime bien dépareiller la déco, tout en gardant une certaine harmonie. Je pense donc allier un bac en bois (dispo aussi avec 4 bacs de rangement), avec cette mini étagère basse blanche qui sera pratique pour ranger les livres par exemple. Cela permettra à notre fille d’attraper toute seule ses ouvrages et de les parcourir comme une grande. Comme elle a de nombreux livres, je pense également opter pour une petite étagère murale de 3 étages qui permet de visualiser chaque livre de face. Cela change, vous ne trouvez pas ? J’ai aussi craqué pour un grand meuble, plus imposant que les autres et bien pratique pour ranger les p’tits trésors de mademoiselle. Il s’agit de cette bibliothèque pour enfant, pas forcément nécessaire si je prends les 2 autres petits meubles cités précédemment. J’hésite encore. Mais il me semble qu’un meuble haut est tout de même pratique dans la durée. Il peut suffit avec le petit meuble blanc et remplacer le bac de rangement en bois par exemple…

Cliquez sur les images pour shopper le produit ^^

bacs de rangement en bois
Bacs de rangement dispo ici

Au niveau de la décoration à proprement parler, j’ai commandé des jolies étagères suspendues pour y placer quelques bibelots ou les (futures) créations de ma baby girl. J’ai aussi l’idée d’installer un matelas de sol pour les temps calmes et moment lecture. Et pourquoi pas un tipis ?

Actuellement, j’ai déposé 2 tapis en superposition l’un de l’autre. Un dans les tons bordeaux comme les rideaux en velours, et un dans les tons vert clairs. Mais je pense changer pour mettre un tapis plus grand et qui couvre un plus grand espace. Peut-être quelque chose de plus doux dans des tons plus neutres.

N’hésitez-pas à me donner vos astuces déco pour une petite chambre bien organisée et agréable en commentaire !

Partagez cet article

idees cadeaux bebe
Life Style

Prendre le temps d’écrire

carte-voeux-personnalisee-d

Hello les filles ! Je suis ravie de vous retrouver ce matin avec un nouvel article. Je vous avais promis que je serai plus régulière dans mes publications par-ici, alors je m’y tiens ^^ Parce que vous savez, depuis que je suis devenue maman, j’essaie de m’organiser au mieux dans mon travail, à la maison, tout en étant présente ici sur le blog et sur mon compte Intagram. Ce n’est pas de tout repos, et c’est un rythme à prendre. Tout se met gentiment en place depuis un mois, maintenant que nous avons enfin réussi à trouver un moyen de garde pour notre Bubulle. Il faut dire que les 8 premiers mois de vie de ma fille, je les ai exclusivement passés à prendre soin d’elle. Alors oui, j’ai accumulé un certain retard dans pas mal de domaines et sur de nombreux sujets. Mais ça y est, Blanche est à la MAM 2 jours par semaine, ce qui me permet de reprendre petit à petit les choses en main.

Il n’y a pas que dans mon travail que j’ai du retard. Dans mes sujets perso, je ne vous raconte pas, et notamment tout ce qui touche aux photos, souvenirs de ma baby girl. J’accumule des tonnes de photos sur mon téléphone, et je n’ai pas (bon d’accord, je ne prends pas) le temps de les mettre sur mon ordinateur et de les imprimer. Mais je compte profiter des vacances là, pour m’en occuper. SÉRIEUSEMENT. J’aimerais aussi me poser et écrire mes cartes de vœux. Je pense les réaliser sur du beau papier et de jolies cartes, comme ceux et celles qu’on peut trouver sur le site Rosemood. C’est d’ailleurs là que j’avais fait faire mon faire-part de naissance original et j’en avais été ravie. Le petit plus de la boutique en ligne, c’est qu’on peut y commander des échantillons. On est sûrs de ne pas se tromper ^^

J’aime beaucoup la papeterie. Prendre le temps d’écrire, de coucher sur le papier nos sentiments, nos marques d’affection, nos pensées. Et le faire bien. J’ai à cœur de penser que recevoir un courrier papier fait toujours plaisir. On se dit que quelqu’un pense à nous, et le temps de quelques instants, on est heureux. Petite parenthèse déco, je suis d’ailleurs en train d’aménager un coin bureau dans notre chambre d’ami / débarras. Ça aussi, ça prend du temps, d’aménager notre nouveau chez nous. Surtout qu’on accumule tellement de choses, d’objets…

C’est surtout à mes grands-parents que je pense, et à mes parents. Ces générations pour qui les SMS, ça va 5 minutes. Mais au fond, même pour la notre, ce n’est pas formidable de ne recevoir que des lettres informatiques, des mails, qui finalement, sont très volatiles. Le courrier, ça se conserve, et on peut le lire, et le relire encore et encore. Je viens récemment de perdre mon papi, et c’est un véritable plaisir de pouvoir me plonger dans nos correspondances.

Et vous, vous prenez soin d’écrire à vos proches ?

Partagez cet article

astuces pour bien dormir
Life Style

Mes astuces pour bien dormir

joli chemise de nuit rose h&m blog les caprices d iris paris

Hello les filles, j’espère que vous allez bien ? Avec ce temps, on a envie de rester sous la couette et de profiter de longues grasses matinées. Ah oui, les réveils tardifs à profiter de mon lit, je crois que je ne sais plus ce que c’est. Il faut dire que mon temps de sommeil a pas mal diminué depuis que je suis maman. Bien que, du côté du sommeil, notre baby girl n’a pas poser trop de problèmes. Il faut dire mon bébé a rapidement fait ses nuits. Mais retrouver un sommeil réparateur n’a pas été si facile, surtout à cause de mon mal de dos. En effet durant les derniers mois de ma grossesse, j’ai pas mal souffert de douleurs, et ces dernières se sont poursuivies post accouchement.

Etape 1 : une bonne literie

Alors, avec Jules (qui souffrait aussi de troubles du sommeil et de mal de dos), nous avons donc entreprit d’effectuer quelques petits changements côté dodo, notamment de changer notre literie. Pas facile de trouver le matelas idéal ! Tout dépend des personnes, certaines vont préférer un support ferme, à mémoire de forme… L’important, c’est d’essayer, de tester. Il en est de même pour les oreillers. Et en ce qui me concerne, depuis que j’ai découvert le coussin d’allaitement, couramment appelé « boudin » de grossesse, je ne m’en passe plus.

Etape 2 : le rituel du soir

Mais ce n’est pas tout. Si une bonne literie est essentielle pour bien dormir, il est nécessaire de mettre en place un rituel, et de s’y tenir. Et oui, comme pour les enfants ! Cela peut être une tisane et un livre, une musique douce, un bain, etc… À vous de trouver le vôtre. Pour ma part, c’est une douche, ma routine visage du soir, et au lit.

Etape 3 : les meilleures heures de sommeil sont avant minuit

Depuis quelques semaines, je me couche beaucoup plus tôt qu’avant. À 21h30 maximum, parfois même plus tôt en fonction de notre fille (sauf exception, évidement parfois avec Jules, on se regarde une série sur Netflix), je suis au lit. En tout cas, la semaine, je m’y tiens absolument. Cela n’a pas été simple d’habituer mon corps à ce nouveau rythme, mais j’y suis arrivée. Et mes nuits ont changées. Et de ce fait, mes journées aussi. Je suis beaucoup moins fatiguée. Mon sommeil est réparateur, car les meilleures heures sont celles avant minuit, c’est bien connu. Ce n’est que du positif.

Etape 4: manger tôt

En lien avec le point précédent, je mange toujours au moins 2 heures environ avant le couché. Histoire de ne pas m’endormir sur la digestion ! de plus, cela me permet de pouvoir profiter pleinement du reste de ma soirée une fois la baby girl au dodo de la nuit, à chiller dans un bon bain chaud, avec un roman passionnant ou tout simplement devant la dernière saison La Casa de papel, Elite, Murder, au choix ^^

Etape 5 : pas d’écrans

Ce n’est pas un mythe. La lumière vive et bleue des écrans (ordinateur, smartphone, TV…) envoie le message à votre cerveau qu’il est en période d’éveil. Il se met donc en mode jour et non en mode nuit. J’ai installée l’option lumière jaune sur mon téléphone à partir de 21h. Et je le mets systématiquement en mode avion à cette heure-ci jusqu’au lendemain matin.

Etape 6 : écouter les signes

Votre corps et votre cerveau vous envoient des signes. Ne luttez pas. C’est comme avec les enfants, les bébés. Ils se frottent les yeux, l’oreille, baillent… C’est le moment de les coucher. Alors faites-en autant pour vous. Et ne laissez pas filer votre train !

Quoiqu’il en soit, vous l’aurez compris, l’important est d’investir dans une literie dans laquelle vous vous sentez bien, puis d’instaurer un rituel. Quelles sont vos astuces pour un sommeil au top ?






Partagez cet article

les avantages et inconvenients du statut auto entrepreneur
Life Style

Le statut auto-entrepreneur : avantages et inconvénients

devenir auto entrepreneur

« Que vas-tu faire de ta vie Iris ? » Voici une question que j’ai dû entendre des milliers de fois étant plus jeune. Et à chaque fois, je changeais de réponse, avec une nouvelle idée. Mais ce qui restait constant, c’était l’envie d’entreprendre. Je voulais faire quelque chose par moi-même. De plus, je n’ai jamais apprécié qu’on me donne des ordres, je me voyais donc évoluer dans un univers assez libre. J’ai toujours été créative. Toute petite déjà, j’inventais des histoires, et je les apportais même au collège pour les lire durant le cours de français. J’aimais aussi la calligraphie, et ce qui se rapportait aux travaux manuels visuels (perles, collages, découpage, pliage…). Ce n’est donc pas une surprise pour mon entourage de me voir aujourd’hui à mon compte. Oui mais, devenir auto-entrepreneur est-ce vraiment la liberté ?

Je vous parlais dans cet article de mon parcours scolaire. Aujourd’hui, quelques années plus tard et avec du recul, je fais le point sur mes choix de vie professionnelle. Je suis free-lance, par souhait, et je ne regrette pas du tout ce statut. Si c’est un mode de vie qui peut à première vue faire rêver, il faut toutefois être réaliste et sûr de soi avant de se lancer dans cette aventure, et avoir pleine connaissance des aspects que représente ce statut professionnel.

Je possède donc une micro-entreprise, qui me permet de proposer mes services en tant que rédactrice-web, community manager, et créatrice de contenu. Cela me permet également de travailler avec ma casquette de blogueuse / instagrameuse. N’hésitez-pas à me contacter ici si vous souhaitez me proposer une mission ^^

devenir-freelance-

[highlight background= » » color= » »]Les avantages et les inconvénients du statut auto-entrepreneur[/highlight]

Les inconvénients

Commençons par les côtés les moins attractifs. Être à son compte, c’est comme pour tout en fait. Cela a des bons côtés, et des moins bons. Si vous êtes libres d’organiser votre emploi du temps comme vous le souhaitez (vous levez très tôt le matin et être off une partie de l’après-midi, ou inversement), vous êtes totalement dépendants de votre travail et de vos clients. Pas de projets, pas de travail. pas de travail… pas de travail. Et autant le savoir tout de suite, on ne va pas vous fournir les contrats tout farcis dans le bec. Ça ne tombe pas du ciel. Non, c’est à vous de jouer le commercial et de vous vendre. Bref, d’être pro-actif. Alors oui, c’est facile de s’imaginer faire la grasse mâtinée tous les jours, et bosser 2h par-ci, par là, mais, à la fin du mois, ça sera moins rigolo. C’est pour ça que c’est un préjugé qui ne tient pas la route, bien qu’il reste très tenace encore aujourd’hui.

Contrairement à un emploi salarié où vous avez des congés payés et des congés maladie, en free-lance, si vous ne travaillez pas, vous ne gagnez pas d’argent. CQFD. Vous souhaitez faire une vraie coupure pour profiter d’une ou deux semaines de vacances ? Ok, mais vous prenez le risque de perdre vos clients… Depuis que je suis à mon compte, je n’ai JAMAIS pris de congés. Certes, je pars tout de même en vacances au bord de la mer, à la campagne, bref, je change d’air. Mais ce n’est jamais sans travail. Je bosse dans un décor différent, mais je travaille tout de même tous les jours, même si j’essaie de m’organiser en amont pour avoir une charge moindre.

Les avantages

En étant free-lance, je suis libre de mes horaires. Cela dépend des jours, mais je travaille généralement beaucoup tôt le matin jusqu’à midi. Je peux ensuite m’accorder du temps pour moi ,pour prendre l’air, effectuer des tâches ménagères, aller voir des copines, me faire épiler les sourcils… Pour ensuite reprendre le travail un peu plus tard dans la journée. Aujourd’hui, depuis que je suis maman, mon emploi du temps s’articule plutôt autour du rythme de ma petite fille, et cela me convient parfaitement. C’est très important pour moi de pouvoir être présente physiquement pour mon bébé.

Ce qui me tient le plus à cœur dans mon statut d’auto-entrepreneur, c’est la mobilité géographique. Je suis apte à travailler n’importe où. J’ai ainsi la possibilité de rendre visite à ma famille, de passer du temps avec mes parents. Je ne suis pas dépendante de la validation d’un congé par mon patron. Je peux partir quand je le décide, au dernier moment s’il le faut. C’est un point super important pour moi, je déteste les transports en commun. Le fait de devoir prendre le métro tous les matins et tous les soirs, uniquement pour me rendre au bureau, est quelque chose que je trouve vraiment agaçant. Je suis bien plus pro active chez moi. Je trouve que c’est une perte de temps (littéralement), d’énergie, et d’argent, puisque c’est un temps qui pourrait être mis à profit pour travailler, justement. Bien sûr, cette réflexion est valable pour un emploi qui, comme le mien (rédactrice web / cm / content creator), peut s’effectuer n’importe où.

Travailler en open space me dérange profondément. J’ai besoin de calme pour travailler efficacement et c’est impossible lorsqu’on entend les conversations téléphoniques, les papotages, la musique, etc… Je travaille principalement à la maison, au calme ou avec un fond sonore mais parce que je l’aurai décidé. Il m’arrive aussi parfois d’aller dans un lieu public comme un café, une bibliothèque, mais c’est toujours par choix. J’ai également de temps en temps des rendez-vous que je regroupe généralement sur une journée pour être plus efficace.

Je choisis les projets qui m’intéressent. L’avantage, c’est que je peux travailler sur des thématiques qui me tiennent à cœur et dans lesquelles je suis à l’aide. Je peux également varier les domaines et les tâches. En effet, je suis rédactrice web. J’écris. J’aime beaucoup cela. Mais je suis également créatrice de contenu. Je réalise des photos et vidéos pour les supports de communication de mes clients (fiches-produits, blogs). Je suis également community manager, ce qui va de pair ^^ Je me déplace lors d’évènements pour immortaliser en images les temps forts d’une entreprise, le lancement d’un produit, une soirée… Je suis passionnée par mon travail, et me donne à 100% sur chaque mission. D’ailleurs, si vous recherchez une personne pour vos projets, n’hésitez pas à me contacter ici ^^

body-post-patrum
Crédits photo © Gaëlle Photographe

[highlight background= » » color= » »]Ma casquette de blogueuse / instagrameuse[/highlight]

En tant auto-entrepreneur, j’ai une micro-entreprise avec un numéro de Siret. Je suis donc en mesure de facturer chacune de mes prestations à mes clients. En tant que blogueuse et instagrameuse, je suis régulièrement sollicitée par des marques pour des collaborations et tests produits. La plupart du temps, il s’agit de partenariats gratuits. Je ne touche aucune rémunération, si ce n’est le produit en lui-même (ce qui est tout à fait normal, car je ne vois pas comment je pourrai tester et partager un avis sur quelque chose que je ne connais pas…). Cela me permet de rester objective, et de décider de vous en parler seulement si je l’ai apprécié.

Cependant, il arrive parfois qu’une marque offre une rémunération pécuniaire en plus du don du produit. Dans ces cas-là, je reçois généralement un brief avec les points sur lesquels l’enseigne souhaite insister. Et j’ai l’obligation de vous parler du produit. Je suis néanmoins toujours libre de donner mon véritable avis, à partir du moment où ce dernier est constructif. Sachez que je n’accepte absolument pas toutes les demandes et ne donne suite qu’à celles qui me semblent pertinentes et dans mon univers. Je ne vois pas l’intérêt de vous parler d’un produit que je n’utiliserai pas pour de vrai. Cela me semble logique, mais parfois, l’appât du gain peut ternir le bon sens… C’est comme l’achat de followers, de commentaires ou de likes, mais ça, c’est clairement un autre sujet !

compte instagram maman
Suivez-moi sur Instagram

[highlight background= » » color= » »]Un choix réfléchi[/highlight]

Se mettre à son compte, ça ne se décide pas sur un coup de tête. Il faut pouvoir se lancer en toute connaissance de cause, et avoir un minimum de ressources ou de soutien financier derrière soi. Il faut être courageux, et bosseur, et savoir se montrer rigoureux et organisé (les factures, la compta, c’est à vous de tout gérer ^^). Une fois que vous êtes sûrs de vous, il ne vous reste plus qu’à sauter le pas. Aujourd’hui, il est très simple, et surtout très rapide de se créer un statu auto-entrepreneur. Tout se fait maintenant en ligne.

Pour conclure, je dirai que je ne regrette pas du tout mon choix . Je ne dis pas que je ne repenserai pas à un emploi salarié dans quelques années (j’ai travaillé en CDI à plusieurs reprises et ce fut de bonnes expériences à chaque fois), mais pour l’instant, ce n’est pas au programme. Alors oui, je gagne (beaucoup) moins qu’en étant en CDI, je n’ai pas la sécurité de l’emploi, mais je suis heureuse et c’est ainsi que je suis la plus épanouie. Et après tout, le but dans la vie, c’est le bonheur, non ?

Partagez cet article

working at home
Life Style

3 objectifs sur lesquels se concentrer cette année



sac ordinateur tendancePeu importe le moment, la période de l’année, arrive un moment ou il devient important de se fixer des objectifs pour avancer plus facilement et améliorer sa qualité de vie, que ce soit dans le milieu professionnel ou personnel.

Voici trois objectifs sur lesquels, vous aussi, vous pourriez vous concentrer cette année.

[highlight background= » » color= » »]Apprendre une nouvelle langue[/highlight]

Pour le travail, les connaissances personnelles, ou encore pour préparer un voyage, le désir d’apprendre une langue étrangère est souvent présent mais nous cherchons souvent des excuses (non valables avouez ! ) pour ne pas le faire. Parmi les nombreuses bonnes raisons d’apprendre une nouvelle langue en voici quelques-unes qui devraient vous motiver :

    •    Voyager plus facilement : vous aurez la possibilité d’établir un contact avec la population locale et comprendre d’éventuelles informations sur place,
    •    Un atout professionnel : dans certains secteurs, le fait de maîtriser une autre langue offre la possibilité de décrocher un travail intéressant et parfois même mieux rémunéré,
    •    Mieux vieillir : des études ont montrées que l’apprentissage de langues étrangères favorise aussi les mécanismes cérébraux qui protègent par la suite contre la maladie d’Alzheimer notamment,
    •    Enrichir votre vie sociale : rencontrer des gens de différentes nationalités permet d’élargir par la suite vos horizons culturels.
Cependant, il faut reconnaître que l’apprentissage d’une langue demande beaucoup de persévérance et de temps. Grâce à des applications telles que Babbel, qui est devenu un outil efficace dans l’apprentissage des langues, vous pourrez acquérir facilement un très bon niveau avec un programme fait sur mesure selon le temps que vous pouvez dédier chaque jour. Cette application propose 14 langues différentes et possède des outils d’écoute et de conversation pour mettre en situation l’élève, une méthode qui a fait ses preuves.

[highlight background= » » color= » »]Gérer mieux son stress[/highlight]

Bien que le stress soit un état fréquent et parfois difficilement gérable dans certaines situations, les personnes mentalement fortes sont capables de s’épanouir malgré la tension et voient l’adversité comme une opportunité de croissance. Quelles qu’en soient les raisons (problèmes au travail, périodes d’examens, affaires familiales…), il faut cependant apprendre à maîtriser son stress et pour cela, il est important de bien se connaître et d’avoir les bonnes astuces pour éviter que les situations extrêmes qui pourraient avoir un impact négatif.
Voici quelques techniques a adopter afin de surmonter facilement le stress de tous les jours, pour vivre plus sereinement et reprendre le contrôle de sa vie.
    •    Avoir un équilibre entre le travail et les loisirs et bien organiser votre vie personnelle de façon à ne pas penser seulement au travail et ne pas vous sentir coupable lorsque vous vous reposez,
    •    Apprenez à déléguer les tâches que vous devez accomplir que ce soit dans la vie privée que dans la professionnelle,
    •    Relativisez et essayez de visualiser la situation dans une perspective différente,
    •    Dressez des listes de priorités pour bien gérer votre temps pendant la journée,
    •    Mangez les légumes, les fruits et les grains entiers car une alimentation saine a un rôle principal dans la gestion du stress,
    •    Relaxez-vous le soir pour avoir une meilleure nuit de sommeil, n’hésitez pas à boire une tisane, ou encore utiliser des huiles essentielles dont certaines ont des vertus pour détendre et aider à dormir comme la lavande notamment,
    •    N’essayez pas d’être parfait et ne vous comparez pas constamment aux autres.

[highlight background= » » color= » »]Mieux respecter l’environnement[/highlight]

Un sujet sérieux qui concerne tout le monde, il faut prendre conscience que le fait de protéger et respecter l’environnement est une réalité. Les spécialistes ne font que le répéter : agir maintenant permettra à préserver la survie et l’avenir de l’humanité. C’est pourquoi nous devons apprendre à optimiser nos gestes quotidiens, en les rendant plus écologiques, pour réduire l’impact sur l’environnement. Ces quelques comportements écologiques sont en effet simples à adopter dès aujourd’hui :
    •    Réduire la consommation d’eau en fermant le robinet dès que vous ne vous en servez pas et prenez des douches plus courtes
    •    Lire les étiquettes des produits avant de les acheter pour éviter les composants toxiques en préférant les produits naturels et biologiques,
    •    Triez vos déchets et évitez le suremballage,
    •    Réutilisez et réparez au lieu de jeter et racheter,
    •    Faites du compost avec les déchets alimentaires.

Alors, on commence par quoi ?

Partagez cet article

Life Style

Comment lutter contre les effets de la grossesse sur le cerveau ?

mental-health-3337026_960_720Indéniablement, la grossesse est une période pleine de chamboulements dans la vie d’une femme. Même si, de mon côté, je n’ai absolument rien changé à mon rythme de vie ces sept derniers mois, je me rends aujourd’hui compte que je dois désormais ralentir et faire mon maximum pour soulager les petits maux de la grossesse. Il est temps que je prenne un peu soin de moi pour être en pleine forme au moment où notre baby girl arrivera et pouvoir prendre soin d’elle par la suite. Et justement, en parlant des désagréments qui peuvent être liés à la grossesse, je voulais vous parler de quelque chose que j’ai remarqué : depuis que je suis enceinte, j’ai l’impression de perdre la mémoire et d’être moins capable de me concentrer qu’avant.

J’oublie plus facilement des choses quand je fais des courses, je suis obligée de noter tous mes rendez-vous pour être sûre de ne rien louper et j’ai l’impression de passer à côté de certaines dates importantes alors que j’ai une mémoire d’éléphant en temps normal. Et bien figurez-vous que, apparemment, ce problème de mémoire et de concentration est un mal qui concerne de nombreuses femmes enceintes. Alors comment y remédier ?

Photo par Tumisu, CC0

La réalité du problème 

Selon des chercheurs australiens, les problèmes de mémoire et de concentration des femmes enceintes viendrait d’un état appelé « baby brain » en anglais. Cet état serait en partie provoqué par une transformation du cerveau pendant la grossesse, avec de la matière grise qui serait réduite dans certaines régions de ce dernier.

Mais il vient aussi et surtout des changements hormonaux vécus par les futures mamans et par leurs inquiétudes diverses qui viennent perturber leur quotidien avant même que bébé n’arrive. Concrètement, le stress, la fatigue et d’éventuelles douleurs peuvent affecter nos capacités cérébrales et nous donner l’impression que l’on perd la mémoire et notre capacité à se concentrer plus de dix minutes d’affilée. Heureusement, sachez-le, quelles bonnes pratiques à adopter pendant la grossesse peuvent vous réconcilier avec votre cerveau !

Entretenir ses capacités intellectuelles

Si vous êtes enceinte et que vous travaillez encore, vous stimulez naturellement votre cerveau au quotidien en vaquant à vos diverses tâches, qu’il s’agisse d’un travail administratif, technique ou encore social. Pour vous rassurer au sujet de votre mémoire, le fait de rédiger des listes de choses que vous avez à faire et le fait de vous concentrer sur vos habitudes devrait faire l’affaire.

Photo par Foto-GRafik, CC0

En revanche, tout se complique quand vient l’heure du congé maternité. Vous vous retrouvez seule à la maison, à attendre que les jours et les semaines passent, avec de l’excitation et des angoisses qui s’entremêlent et qui viennent perturber vos pensées, d’où des oublis plus nombreux. Dans ce contexte, pour stimuler votre cerveau au quotidien, il est fortement recommandé d’occuper vos journées avec des activités diverses et intellectuelles. Oubliez les rediffusions de vos séries préférées à la télévision et passez à l’action !

En pratique, le fait de lire, de jouer aux mots-croisés ou encore au Sudoku peuvent vous faire du bien en vous forçant à réfléchir. Le fait de jouer au poker peut aussi grandement vous stimuler tout en vous faisant prendre part à une activité plaisante. Et ce ne sont clairement pas les Desperate Housewives qui contrediront ce point, puisque leurs sessions poker étaient leur rendez-vous privilégié pour se raconter tous les potins du moment. 

En plus d’être un moment de détente, qui peut vous réunir entre amis ou se passer en ligne, la pratique du poker stimule votre intellect et votre manière de raisonner, en vous poussant à faire preuve d’audace. Comme l’a notamment expliqué Liv Boeree, championne de poker lors d’une intervention TedX l’an passé, le poker est un jeu de stratégie qui peut vous aider à prendre des bonnes et des grandes décisions dans votre vie, bien au-delà de l’aspect du jeu. Et, à l’heure où vous vous apprêtez à mettre une personne au monde, c’est clairement un point à ne pas prendre à la légère. Bien au contraire.

La question de l’alimentation

Enfin, pour booster votre mémoire au quotidien tout en faisant du bien à votre corps, il est important de privilégier certains aliments pendant votre grossesse. Les fruits et légumes  (bien lavés, cela va de soi), les céréales et les noix doivent être consommés au quotidien. Aussi, sachez que les légumes à feuilles vert foncé comme les épinards, les brocolis ou encore les blettes contiennent de nombreuses vitamines du groupe B qui ont des effets bénéfiques sur la mémoire. Enfin, il se dit que le curcuma aurait également des effets sur les troubles de la mémoire.  

À consommer avec modération toutefois ! En cas de doute, parlez-en à votre médecin, il sera bien meilleur conseiller que moi dans le sens où chaque femme vit sa grossesse de façon différente…

Partagez cet article