Affichage de 13 Résultat(s)
27 sa grossesse
GROSSESSE LOOK Maternité

6 mois de grossesse : où j’en suis ?

27 sa grossesseHello les filles, comment allez-vous en ce début de semaine ?

Comme le temps passe vite… Déjà 6 mois de grossesse ! Je termine le 2è trimestre, pour entamer la dernière ligne droite avec le 3è ! I CAN DO IT ! Aussi, je me suis dit que cela pouvait (peut-être) vous intéresser de vous faire un petit récap de ces 6 derniers mois , de vous raconter où j’en suis dans ma grossesse, etc… Allez c’est parti, retour sur ces 2 premiers trimestres !

Le 1er trimestre

J’ai appris ma grossesse dans la plus grande émotion au mois de juillet. J’étais alors déjà enceinte de presqu’un mois. Je vous invite à consulter mon article juste ici si vous ne l’avez pas encore lu. C’était un projet que nous avions avec Jules, et qui tombait pile poil ^^

Je n’ai clairement pas vu passer le 1er mois, puisque j’ai appris ma grossesse à 3 semaines. Je n’ai pas vu de changement au mois de juillet, mis à part la poitrine qui a prit du volume. J’ai commencé à avoir des nausées fin juillet, mais j’ai rapidement appris à les contourner avec quelques astuces. J’ai pu constater que j’en avais lorsque j’avais l’estomac vide, et que je ne digérais plus certains aliments. Dans ces cas, c’était radical. Il suffisait que je mange de la tomate par exemple pour passer un bon quart d’heure à tout vomir… J’ai pu identifier au fur et à mesure les aliments en question pour les retirer de mon alimentation, et j’avais des biscuits secs sur ma table de nuit afin d’en manger dès le réveil pour ne pas avoir des nausées le matin.

Vous l’avez peut-être remarqué, j’étais plutôt absente d’Instagram en août. La faute à la grosse fatigue qui ne m’a pas épargnée. J’étais très très fatiguée et avec la canicule, cela n’a pas aidé. Tout ce premier trimestre, on ne sent pas bébé bouger, et les changements corporels ne se voient pas encore beaucoup. J’ai donc eu du mal à réellement me rendre compte que j’attendais un bébé. Bien entendu je ne suis pas idiote (enfin il me semble ^^), je savais que j’étais enceinte, mais je ne réalisais pas vraiment encore. C’était encore très abstrait dans ma tête.

Donc, en résumé, le premier trimestre a été en réalité axé sur l’apprentissage et le domptage de mon nouveau corps et de ses réactions.

Le 2nd trimestre

J’ai vraiment senti une différence en octobre, lorsque j’ai entamé le second trimestre. La femme enceinte épanouie, ce n’est pas un mythe. J’ai adoré voir mon petit bidon commencer à pousser, et sentir mon bébé bouger. C’est là que j’ai commencé à réaliser la situation : je vais devenir maman. Et que j’ai commencé à développer un sentiment d’amour pour ce petit être. C’est aussi à ce moment là que nous avons partagé la bonne nouvelle avec nos familles et nos proches.

C’est vers 4 mois que j’ai pu commencer à sentir mon bébé. D’abord très légèrement, comme des petites bulles qui éclatent. Puis, vers 4 mois et demi, j’ai réussi à sentir ses mouvements lorsque j’étais au repos, pour, quelques semaines plus tard pouvoir clairement, nettement sentir ce petit être s’épanouir de plus en plus. J’adore ça ! C’est tellement magique  !

J’ai crée un réel lien avec mon bébé, que je sens très très nettement au quotidien. Cela passe si vite, j’ai l’impression de ne pas en profiter assez !J’ai instauré un petit rituel le soir avec une chanson pendant que je me masse le ventre avec de l’huile, puis je lui raconte parfois des histoires.

J’ai vraiment passé un second trimestre extraordinaire. Bien dans ma peau, en phase avec mon bébé, et jusqu’à ces dernières semaines, j’ai pété la forme si je puis dire. Plus aucune nausées ni vomissement puisque dans mon cas, ces derniers étaient dû à des aliments que je ne digérais plus, donc il a suffit de les supprimer. Cela tombait à pic, puisque c’est en novembre que nous nous sommes mariés. J’ai eu un mois de novembre très (très) chargé comme vous avez pu le voir sur Instagram (@lescapricesiris), avec pas mal de rendez-vous pro, des shooting, et j’en ai profité pour voir mes copines !

Mais ces dernières semaines sont un peu plus difficiles. La fatigue physique se fait ressentir, et j’avoue que je n’en avais pas pris conscience jusqu’à présent. J’ai commencé à avoir des insomnies, et des douleurs dans le dos. Et oui, c’est que ça commence à peser ce petit être ! Mais là encore j’ai trouvé des solutions au fur et à mesure. Je les partagerai avec vous si cela vous intéresse ? J’ai donc eu un petit coups de mou, ces derniers jours, sans doute aussi lié au fait que j’ai carburé ces dernières semaines. Donc je vais un peu ralentir le rythme ce 3è trimestre pour mon bien et celui de bébé ^^

Voilà pour ce récap’, j’espère que cela vous aura plû ?

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous souhaitez que je vous fasse un article sur mes astuces pour bien / mieux dormir la nuit et soulager les petits maux de la grossesse.

Crédits photo © Gaëlle Photographe

blog mode et tendance parislook de grossesse tendanceblog maternite parisblog life style et maternite parisblogueuse mamanlook enceinte

Partagez cet article

robe de mariee enceinte dentelle
GROSSESSE Life Style Maternité

Mon mariage enceinte, le plus beau jour de ma vie.

robe de mariee enceinte dentelleUne semaine après toutes ces émotions, je prends le temps de mettre des mots sur le plus beau jour de ma vie : mon mariage enceinte, une expérience magique, touchante. C’est incroyable la dose d’amour que l’on a pu recevoir le temps de ce weekend. Je ne remercierais jamais assez mes parents pour leur implication à rendre leur fille si heureuse.

Lorsque j’imaginais mon mariage, jamais je ne pensais qu’il aurait lieu en cette saison, et alors que je porterai notre bébé. Et pourtant, si c’était à refaire, je referai exactement la même chose. Ce jour ne pouvait être plus parfait. Car il nous ressemble. Je réalise la chance que j’ai d’être entourée par des personnes si merveilleuses, et d’avoir épousé l’homme de ma vie, le père de mon enfant. Me réveiller chaque jour à ses côtés, je ne pouvait rêver mieux.

La demande en mariage

Jules m’a fait sa demande un soir, chez mes parents, alors que je ne m’y attendais pas du tout. Étant pacsés depuis 2017, et étant enceinte, je ne pensais absolument pas à ça. Lorsque nous en parlions avec nos proches et nos amis, cela ne semblait pas à l’ordre du jour. Et pourtant, Jules m’a confié avoir pris sa décision en début d’année, et savoir qu’il allait me faire sa demande en fin d’année pour un mariage en automne. Petit cachotier !

Le Jour J et les préparatifs

faire part de mariage pop carte

Je suis restée incroyablement zen jusqu’à la cérémonie. Aucun stress les semaines qui ont précédé, ni même le jour J car nous étions organisés, et avions déjà réservé le restaurant et le traiteur pour le dimanche midi. Mon bouquet était réservé, j’avais fait les essais coiffures deux mois avant, nous avions les alliances, la musique pour l’entrée à la mairie… Bref, tout était cadré.

Et puis, j’ai pu compter sur le soutien incroyable, et incontestable de ma sœur. Tout le samedi, elle a été là pour moi. De A à Z. C’est elle qui a récupéré mon bouquet, qui m’a aidé à enfiler ma robe, et qui m’a maquillé. Oui, parce que si je suis allée me faire coiffer chez la coiffeuse (salon Imagin St Maixent l’Ecole), j’ai opté pour un makeup très léger, réalisé par ma sœur. Merci encore à toi d’avoir été mon pillé ce jour là !

Pour répondre aux questions concernant ma tenue : j’ai commandé ma robe sur le site Tiffany qui est un site spécialisé de robes de soirée et de mariage pour femmes enceintes. Mes bijoux ont été crées sur mesure par la créatrice et amie de ma maman Mementomori Bijoux, notamment ce bracelet.

idee de coiffure marieecoiffure de mariee tressemaquillage diy mariagepalette de maquillage sephoramaquillage de marieerobe de mariee dentelle enceintetemoin de mariageorganisation mariage a la maisoncoiffure de mariage avec une tressebouquet de mariee

La cérémonie civile

alliance de mariage

 

 

Nous avons souhaité nous marier en petit comité, avec notre famille proche (parents, frères et sœurs et témoin) et avons tout de suite décidé de célébrer ce jour dans la région de mes parents, dans les Deux Sèvres. L’adjoint au maire étant un ami, il a pu venir discuter avec nous en amont afin de recueillir quelques anecdotes pour nourrir la cérémonie civile.

Jusqu’au moment où je suis entrée dans la mairie au bras de mon papa, j’étais très zen. Aucun stress. Mais lorsque j’ai vu le regard ému de mon papa, que la musique a commencé, j’ai fondu en larmes. Une vraie madeleine. Et je suis comme passée dans un état second, j’ai marché jusqu’à Jules qui m’attendait, les yeux remplis de tendresse. J’étais tellement émue. Je ne pensais pas que je passerai la totalité de la cérémonie les larmes aux yeux ! De bonheur bien évidement !

C’est alors que j’ai aperçu Bouboule ! Bouboule, pour celles qui ne le savent pas, c’est une grosse peluche que Jules et moi avons adopté, notre premier enfant ! Il était tout élégant, avec son veston… Je ne m’y attendais pas du tout, et à la fois, je n’ai pas été surprise ! Sacré Jules !

echange des alliances a la mairieours en peluche geantdiscours de temoin

Ma témoin, Charlène, que je ne vous présente plus, m’a fait un discours si touchant. J’ai encore plus réalisé l’amour qu’elle me porte et la sincérité de notre relation. D’ailleurs sa présence en ce jour si important de ma vie était pour moi une façon de lui prouver son importance dans mon quotidien.

Avec Jules, nous avions à cœur de nous lire nos vœux. Seulement, lorsque le moment fut venu, il me fut impossible de prononcer un mot, tant l’émotion était forte. J’ai du passer mon tour ! Puis, ce fut au tour de Jules, de me lire ses vœux. Je sais qu’il m’aime, mais entendre ses sentiments, voir son regard, j’ai pris encore une grande bouffée d’amour…

Pour la petite anecdote rigolote: ma sœur a apporté nos alliances, non sans oublier la petite dose de crème hydratante sur son doigt qu’elle a transféré sur le mien afin que la bague puisse passer sans soucis. Il fallait y penser ^^

se marier enceinte

L’après-cérémonie

bouquet de fleurs mariage

 

Après toutes ces émotions, nous avons renfilé nos manteaux (mais pas de pluie, nous avons eut de la chance ^^), et nous avons dégusté une coupe de champagne avec des petites gourmandises de Reims. J’ai pu lire mes vœux à Jules, non sans émotions… Et nous sommes partis au restaurant L’Orangerie, que nous avions réservé quelques semaines plus tôt. Le chef nous avait proposé un menu sur mesure, et entièrement fait maison.

Nous avions vraiment à cœur d’offrir à nos invités un moment de bonheur, avec de bons plats maison, et une ambiance comme à la maison, pleine d’amour. Et je pense que le pari a été réussi ^^

J’ai pu découvrir la décoration de table, réalisé par mon papa avec de la mousse et des fleurs. Les marques-place, dénichés chez Babou étaient magnifiques, grâce à ma sœur qui les avait illustré de sa plus belle écriture. Ces petites attentions ont beaucoup contribué à faire de ce jour un jour parfait. Savoir que tout a été fait DIY par ma famille m’a tellement touché !

En ce qui concerne les petits cadeaux invités, nous avons remplacé les traditionnels dragées par des pâtes de fruits. La première raison est que c’est la gourmandise favorite de Jules, et les couleurs allaient parfaitement avec la saison.

Le lendemain, nous avions réservé un traiteur local (MS Traiteur) pour le midi. C’est mon frère qui nous l’a recommandé. Merci à toi ! Et nous avons pu profiter encore quelques heures de ces moments de bonheur avec nos proches.

decoration table mariagemariage a la maisonrobe de mariee enceintedecoration table de mariage diymarques place baboutraiteur mariage deux sevres

 Et voilà ce que je peux vous partager ce magnifique weekend. Je ne réalise pas encore bien, tellement c’est passé vite, et tant l’émotion était grande, puissante. J’espère que vous apprécierez ces quelques brives de bonheur

Crédits photo : Mickael Tillard

Partagez cet article

look tendance enceinte
GROSSESSE Maternité Mode

MUM Power ! Ce sentiment d’amour qui m’envahit

blog mode et tendance parisQuand je pense « maman », je pense forcément à la mienne. À sa douceur, à son extrême patience et à sa grande générosité. Une femme formidable. Et me dire qu’à mon tour je vais devenir maman, me rempli d’émotions et de pensées : vais-je être à la hauteur ?

C’est une émulsion de sentiments qui m’envahissent. Je suis à la fois impatiente, et en même temps ça passe si vite ! J’aime tellement ces moments privilégiés, surtout le matin lorsque je suis encore allongée dans le lit, où je sens les mouvements de notre baby, ses petits coups qui veulent dire « hello maman, je suis là, regarde ^^ ». Ce sont des instants magiques, que je savoure en ayant conscience qu’ils sont rares car éphémères dans le temps. D’ici quelques mois je n’aurais plus ce lien, mais un magnifique bébé (oui, il ou elle sera magnifique ^^) dans les bras.

C’est un peu surréaliste comme situation. Hier, nous étions deux. Aujourd’hui nous ne sommes plus vraiment que tous les deux, et demain, nous serons trois. J’ai vraiment réalisé que j’allais devenir maman au bout du 4è mois, lorsque d’une part nous avons eu connaissance du sexe de notre baby, et une fois que j’ai commencé à le sentir en moi.

Tout ce que je sais à l’heure actuelle, c’est que j’ai énormément d’amour pour ce petit être qui se crée en moi. Jules est déjà aussi complètement gaga. Et nous avons hâte de le rencontrer !

Et je suis prête à devenir MAMAN . Je suis prête à offrir de l’amour encore et encore. Je suis prête à accueillir les bonheurs, accepter les malheurs. Je suis prête à être présente pour notre enfant.

C’est aussi pour cela que j’exhibe fièrement mes nouvelles rondeurs, et mon nouveau statut (mon sweat vient de Envie de Fraise). Parce que oui, je suis déjà une maman. Je ne suis plus seule. Et je ne le serai plus jamais.

Crédits photo © Gaëlle Photographe

↓ SUIVEZ-MOI  ↓

INSTAGRAM

instagram blogueuse mamanlook tendance enceinteblog maman parismum to be blogueuselook de grossesse tendanceblog maman

Partagez cet article